Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Corse : la conférence régionale en attendant le débat national

lundi 14 janvier 2019 à 19:53 Par Patrick Rossi, Hélène Battini et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Le premier acte de la conférence sociale s’est joué à Bastia avec, au centre des discussions, la problématique du coût des carburants et des produits alimentaires.

Une conférence sociale pour verbaliser le mal-être des corses
Une conférence sociale pour verbaliser le mal-être des corses © Radio France - Hélène Battini

Corse, France

Des gilets jaunes,  des étudiants, des collectifs ou des syndicats, des patrons, des élus, il y avait bien 150 personnes dans la salle Prélat du théâtre municipal de Bastia pour ce premier rendez-vous de la conférence sociale. Cette grand-messe avait été décidée en décembre dernier par les présidents du conseil exécutif de la Collectivité de Corse, de l’assemblée de Corse et du conseil économique, social, environnemental et culturel.

Une grand-messe où, les revendications, les difficultés quotidiennes ont pu être exprimées de vive voix. 

Une conférence sociale pour verbaliser le mal-être des corses

L’acte deux de la conférence sociale sera organisé dans le courant de l’année. Il pourrait être consacré à la question énergétique, au logement ou encore à l’emploi. 

Acte II : le grand débat national

En attendant les suites de la conférence régionale, c’est donc le grand débat national qui prend la suite. Un rendez-vous que de nombreuses personnes qualifient d’historique. Il va permettre, à qui le veut, de s’exprimer sur des sujets préalablement définis par le chef de l’Etat. 

La lettre aux français du président de la République - Maxppp
La lettre aux français du président de la République © Maxppp -

Le grand débat national durera trois mois avant que ne soient épluchées l’ensemble des contributions et que ne soit rédigée la synthèse. Les maires seront sollicités à l’occasion de ce grand rendez-vous. Joselyne Fazi, la présidente de l’association des maires de Corse-du-Sud se dit prête à apporter sa pierre à l’édifice. 

Joselyne Fazi, la présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud