Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Corse : le drame de Furiani, drame national

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Si le collectif du 5 mai 92 n'a pas obtenu, pour l'heure en tout cas, la sanctuarisation de ce jour funeste, les hommages aux victimes se sont multipliés ce dimanche partout en France. Une reconnaissance de fait à défaut d'une reconnaissance officielle. Furiani est bien une tragédie nationale,

L'hommage des Nantais aux victimes de Furiani
L'hommage des Nantais aux victimes de Furiani -

Corse, France

Si des matches de Ligue 1 ont bien eu lieu ce dimanche, provoquant la déception des victimes de la catastrophe de Furiani, et plus généralement de tous les Corses, le message du collectif des victimes pour sacraliser le 5 mai convainc de plus en plus, y compris de l'autre côté de la Méditerranée. Au-delà du soutien de nombreux joueurs, entraîneurs, clubs et supporters de la France entière, un sondage réalisé pour nos confrères de RTL révèle que 54% des Français se disent   favorables à faire du 5 mai une journée sans match de football professionnel.  

Jean-Louis Gasset, l'entraîneur de Saint-Etienne, portait ce dimanche un t-shirt en hommage aux victimes de Furiani - Aucun(e)
Jean-Louis Gasset, l'entraîneur de Saint-Etienne, portait ce dimanche un t-shirt en hommage aux victimes de Furiani -

Du côté du pouvoir, si la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a affirmé ne pas connaître "le sujet de Furiani", et a renvoyé la balle dans le camp de la Ligue, Marlène Schiappa, secrétaire d’État en charge de l’Égalité entre femmes et hommes, semble favorable à une sanctuarisation de 5 mai.  En tout cas sur les réseaux sociaux :

La réponse du collectif ne s'est pas faite attendre. Didier Grassi, son porte-parole, a immédiatement interpellé la ministre. 

Choix de la station

France Bleu