Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : les établissements scolaires à contrecourant

-
Par , France Bleu RCFM

Les établissements scolaires de l’île resteront-ils majoritairement fermés ? Le sujet fait toujours débat alors que partout ailleurs, et suite aux annonces du Premier ministre, l’ouverture des écoles, collèges et lycées sera généralisée dès le 2 juin.

Le ministre de l'Education nationale annonce l'ouverture généralisée des établissements scolaires
Le ministre de l'Education nationale annonce l'ouverture généralisée des établissements scolaires © Maxppp - maxppp

Les jeunes Corses reprendront-ils ces prochains jours le chemin de leurs établissements scolaires respectifs ? La question se pose alors que le Premier ministre et son ministre de l’Education nationale ont annoncé une généralisation de l’ouverture des établissements scolaires à compter du 2 juin. Le déconfinement progressif se poursuit partout sur le territoire national. Mais les directives ne sont pas appliquées partout de la même façon. 

Malgré sa situation en zone verte, la Corse ne permettra pas une reprise des cours avant le mois de septembre. Une décision prise depuis quelques semaines déjà, et dont on ne sait si elle pourra évoluer. Les agents de collectivité de Corse n’intervenant pas dans les collèges et lycées, il est impossible de satisfaire le protocole sanitaire et donc d’accueillir les élèves. Une décision regrettable selon Claude Perrin, le représentant des parents d’élèves FCPE de Corse-du-Sud. « Nous avions toujours dit qu’il était nécessaire d’essayer de rouvrir. Essayer cela veut dire travailler collectivement entre Education nationale, collectivités et parents pour qu’effectivement puissent s’ouvrir un certain nombre d’établissements. Des tentatives auraient pu être faites. Et nous avons été surpris de cette décision de fermer systématiquement ». 

Une rentrée de septembre plus délicate 

Cette fermeture des collèges et lycées n’est pas sans conséquences pour la scolarité des élèves, et notamment pour les plus en difficulté.

Mais au-delà de l’intérêt des élèves, rouvrir les établissements du secondaire permettrait de mieux préparer la rentrée de septembre selon Andrès Mattei, le principal du collège St Joseph à Bastia et responsable du syndicat des personnels de direction. « Nous allons nous trouver en septembre face à une situation un peu inédite. On est sensé mettre en place dans les établissements scolaires un protocole sanitaire pour l’accueil des élèves, pour l’accueil du public. Et finalement, nous allons faire un test grandeur nature. C’est à dire que tous les élèves vont revenir en même temps alors que dans les autres académies une petite partie avait commencé le 18 mai, une autre commence à revenir à partir du 2 juin. Cette montée en charge progressive permet de tester le protocole, et de voir ce qui est possible ou pas de faire et de voir comment on peut l’adapter face aux différentes situations qui pourraient intervenir ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess