Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : les plages pourraient rouvrir dès jeudi

-
Par , , France Bleu RCFM

C’est une des annonces faites par le préfet de Corse samedi à l’occasion d’une visite à Bonifacio. Sur place les professionnels du tourisme restent inquiets, malgré les mesures promises par le Gouvernement.

Bonifacio
Bonifacio © Maxppp - Maxppp

Une visite pour expliquer et rassurer. Franck Robine, le préfet de Corse, était ce samedi à Bonifacio afin d’y rencontrer les professionnels du tourisme. Là-bas peut-être plus qu’ailleurs dans l’île, ce secteur s'avère capital pour l’économie.

Alors que la Corse reste une des dernières régions de France métropolitaine où les plages demeurent fermées, Franck Roubine a annoncé leur possible réouverture dès ce jeudi « Les plages, mais aussi les activités nautiques et les ports pourront faire l’objet de décisions la semaine prochaine » explique le préfet de Corse. « Avec les maires et les professionnels, _nous visons tous ensemble l’ouverture pour le jeudi de l’ascension_. D’ailleurs, je réunirai une dernière fois les maires ce mardi, de façon à ce que nous puissions en discuter, et permettre une ouverture lisible pour les corses, en assurant de bonnes conditions sanitaires ».

Les professionnels du tourisme toujours dans l’incertitude 

Acteurs du tourisme ou de la mer, tous sont prêts à redémarrer leurs commerces et relancer leurs activités début juin. Exemple, avec ce gérant d’une société de balades en mer, qui a divisé par deux la capacité d’accueil de ces bateaux, en effectuant des aménagements « Nous sommes prêts à accueillir les touristes en toute sécurité » confie-t-il.

Le vrai sujet qui inquiète ces professionnels est l’incertitude qui plane autour des transports, comme l’explique Jean Olivieri, propriétaire de deux hôtels de luxe « Il y a encore beaucoup d’interrogations sur les transports… On ne connait pas la fréquence et les prix qui seront pratiqués ».

Le maire de Bonifacio dit lui comprendre l’inquiétude des socio-professionnels, même si Jean-Charles Orsucci appelle à être patient « Nous sommes tributaires des connaissances sur ce virus, il faut donc y aller étape par étape ».

Les plages exploitées plus longtemps que d’habitude ?

Les AOT (autorisation d’occupation temporaire) du domaine public maritime qui ont été accordées en 2019 « dans de bonnes conditions » seront reconduites en 2020. Mais le préfet de Corse ne s’arrête pas là, puisqu’il se dit prêt à réfléchir à leur prolongation au-delà du 31 octobre « Cela dépendra beaucoup de la météo ».

Enfin, conformément à la décision du gouvernement, la redevance pour l’occupation du domaine public sera annulée pour les périodes de fermeture administrative des établissements. Là encore, le préfet de Corse souhaite discuter « pour voir si nous ne pouvons pas aller plus loin ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu