Société

Corse : Messes et offices religieux sous surveillance policière

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM samedi 24 décembre 2016 à 16:54 Mis à jour le samedi 24 décembre 2016 à 17:14

Les églises feront l'objet d'une surveillance particulière à l'occasion des fêtes de fin d'année
Les églises feront l'objet d'une surveillance particulière à l'occasion des fêtes de fin d'année © Maxppp -

Au lendemain de l’attentat au camion sur le marché de Noël de Berlin, les autorités françaises ont décidé de relever le niveau d’alerte sur l’ensemble du territoire. Messes et offices religieux de ce 24 décembre se feront sous surveillance policière.

L’environnement des églises corses sera spécial à l’occasion de ce Noël 2016. Il faut dire que l’attentat survenu sur le marché de Noël de Berlin, lundi 19 décembre, a contraint les autorités à relever le niveau de vigilance sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, les gendarmes seront présents à proximité des églises. Les messes de Noël se dérouleront sous haute surveillance. Dans le cadre d’un dispositif national, des centaines de gendarmes et de policiers seront déployés en cette soirée du réveillon. Ce dispositif de surveillance ne doit pas inquiéter la population. Il est au contraire mis en œuvre pour la rassurer, et dissuader dans le même temps les éventuels fauteurs de troubles. Le lieutenant-colonel Arnaud Estèbe, commandant en second du groupement de la gendarmerie de Haute-Corse indique ainsi qu’il a été procédé à « un recensement des différentes messes ou offices religieux de manière générale afin d’appliquer un dispositif à la fois visible, afin de rassurer les populations et éventuellement dissuader ceux qui voudraient créer un désordre à l’ordre public, et un dispositif plus discret, moins détectable et plus réactif en cas de besoin ». Un dispositif mis en œuvre à titre préventif, les autorités faisant valoir qu’il n’y a pas de craintes particulières.

Le lieutenant- colonel Arnaud Estèbe, commandant en second du groupement de la gendarmerie de Haute-Corse.