Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : premier week-end sous couvre-feu

-
Par , , France Bleu RCFM

Après un premier week-end sous le régime du couvre-feu en Corse, les services de police veulent passer de la prévention à la répression.

Le couvre-feu restreint les déplacements de la population et impose aux bars et restaurants une fermeture de 21h00 à 6h00
Le couvre-feu restreint les déplacements de la population et impose aux bars et restaurants une fermeture de 21h00 à 6h00 © Maxppp - maxppp

Instauré par les autorités pour essayer d'endiguer l'épidémie de Covid-19, qui connait une recrudescence dans l’île, le régime du couvre-feu restreint les déplacements de la population et impose aux bars et restaurants notamment une fermeture de 21h00 à 6h00.

200 contrôles ce samedi à Bastia

Durant la première nuit de ce couvre-feu à Bastia, la police, qui a pour mission de le faire respecter, a contrôlé 200 personnes. Malgré le nombre, une seule n'avait pas son attestation. Valérie Zettor, la directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse : « Parmi les pièces obligatoires il y a l’attestation de l’employeur etl’attestation de déplacement…On peut prêter assistance à une personne vulnérable, cela peut être justifié par la garde d’enfants, un motif médical ou encore sortir votre animal de compagnie.» 

Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse

Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse
Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse © Maxppp - maxppp

De la prévention à la répression 

Après une première soirée dédiée à la prévention, la phase suivante sera plus répressive pour les contrevenants. Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse : « Vous aurez des barrages et ne pourrez pas passer par un point sans croiser un policier. Des contrôles mobiles seront opérés aussi bien par des policiers en tenue qu’en civil et concerneront les véhicules et les piétons. L’aspect prévention n’a été valable que pour une nuit, dès aujourd’hui on est dans l’aspect répressif. Si vous ne respectez pas le couvre-feu, que vous n’avez pas de motif légitime à sortir, que l’attestation est mal renseignée c’est 135 euros d’amende. »

Valérie Zettor, directrice départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess