Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : un nouveau pas vers le transfert de 7.000 tonnes de déchets à Nice

-
Par , , France Bleu RCFM

Tous les accords de principe sont acquis. La Corse, confrontée à une crise des déchets depuis de longs mois, va pouvoir transférer 7.000 tonnes de déchets vers l’incinérateur de Nice.

7.000 tonnes de déchets devraient prendre la direction de Nice
7.000 tonnes de déchets devraient prendre la direction de Nice © Radio France - Olivier Castel

L’exportation des balles de déchets stockées aux quatre coins de l’île était au centre, mercredi 8 avril 2020, d’une nouvelle réunion entre les services de l'Etat, le SYVADEC et la collectivité de Corse. Tous les accords de principe sont acquis pour le transfert de quelques 7.000 tonnes de déchets vers l'incinérateur de Nice. Reste à régler la question financière : le coût s'élèvera à plusieurs millions d’euros que le SYVADEC et donc les intercommunalités ne pourront pas assumer. L'exécutif se dit prêt à prendre sa part dans le coût de cette opération, à condition d'abandonner l'ancien dispositif de traitement des déchets pour un système enfin plus vertueux.

Ces 7.000 tonnes ne représentent en outre qu'un tiers des 21.000 tonnes héritées des précédentes crises, et qui sont stockées en balle, un peu partout dans l'île. D'autres sites dans la région sud pourraient être intéressés pour faire fonctionner leur unité de valorisation thermique.

Grâce à une baisse de 20 % de la production de déchets, liée à la crise du coronavirus, le site de Nice est en capacité d'accueillir près de 7 000 tonnes jusqu'à la fin mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu