Société

Pierre Camou, président de la FFR : "Les corticoïdes dans les urines de joueurs du Racing, je ne connais pas le dossier"

Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère jeudi 13 octobre 2016 à 10:21

Pierre Camou, président de la Fédération Française de Rugby
Pierre Camou, président de la Fédération Française de Rugby © Maxppp -

Pierre Camou, président de la Fédération Française de Rugby, candidat à sa propre succession pour l'élection du 3 décembre prochain est venu à Montbonnot à la Maison du Rugby pour faire campagne et présenter son projet de grand stade à Ris-Orangis.

Pierre Camou, invité de France Bleu Isère, répond à Véronique Saviuc

À l'occasion de la venue de Pierre Camou, en campagne à Montbonnot pour la prochaine élection du 3 décembre, nous avons questionné le Président de la Fédération Française de Rugby sur le cas des trois joueurs du Racing dont les urines contenaient des traces de corticoïdes avant la finale du Top 14 de juin 2015.

"Pour moi, tant que quelqu'un n'est pas coupable, il est innocent"

Pour Pierre Camou, avant la décision de la commission de Lutte contre le Dopage, Dan Carter, Juan Imhoff et Joe Rokocoko sont toujours innocents.

Il dit qu'il ne savait pas que les joueurs étaient entendus hier par la Commission "Vous connaissez mieux le dossier que moi," dit-il.

"Ils ont été entendus hier ? Je ne suis pas au courant"

Si on lui demande que penser des déclarations des joueurs (ils disent avoir pris les corticoïdes sous forme locale, ce qui ne demande pas d'Autorisation d'Usage Thérapeuthique, il répond qu'il n'est pas au courant de qu'ils ont dit, et qu'il ne veut pas commenter leurs déclarations, en vertu de l'indépendance des commissions. Pierre Camou a également présenté son projet de Grand Stade à Ris-Orangis, destiné à augmenter les recettes de la Fédération et assure les 1880 clubs français qu'il n'entrainerait pas de baisses dans leurs subventions.

Partager sur :