Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : Connaissez-vous les radars "autonomes" ? Ils entrent en fonction sur nos routes

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ces radars mobiles ont une autonomie de dix jours, ils peuvent flasher à la fois poids lourds et véhicules légers et peuvent être déplacés sur un itinéraire de contrôle de manière aléatoire. Le premier est en fonction sur la D973 en Beaune et Pouilly-sur-Saône, deux autres vont être installés.

Ce radar est un radar "autonome", il est entré en fonction ce lundi à la sortie de Beaune sur la D973 en direction de Pouilly-sur-Saône et pourra être déplacé sur un itinéraire de contrôle
Ce radar est un radar "autonome", il est entré en fonction ce lundi à la sortie de Beaune sur la D973 en direction de Pouilly-sur-Saône et pourra être déplacé sur un itinéraire de contrôle © Radio France - Thomas Nougaillon

Un nouveau type de radar est entré en fonction ce lundi sur les routes de Côte-d'Or... Après les radars "tronçons", les radars "tourelles", les radars "double face" sans parler des radars "ancienne génération" voici venu les "radars autonomes", également appelés "radars chantiers".

Des machines qui peuvent être déplacées très rapidement

Caractéristique de ces machines : elles peuvent être installées ou déplacées très rapidement et de manière aléatoire puisqu'elles se trouvent à l'intérieur d'une remorque. Ces radars autonomes sont opérationnels en... 30 minutes après une phase de test et de configuration ! Sur le premier itinéraire de contrôle sur la D973 entre Beaune et Pouilly-sur-Saône, Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de Côte-d'Or explique l'intérêt d'un tel matériel.

Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de Côte-d'Or
Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de Côte-d'Or © Radio France - Thomas Nougaillon

Danyl Afsoud explique le fonctionnement de ces nouveaux radars

Des radars qui peuvent flasher dans les deux sens de circulation

"C'est une machine qui a vocation à être mobile puisqu'elle a une autonomie de dix jours. C'est aussi un dispositif qui peut flasher à la fois dans un sens et dans l'autre pour couvrir les deux sens de circulation. Par ailleurs ce radar est capable de distinguer d'une part les poids lourds, plafonnés à 80 km/h et d'autre part les véhicules légers qui peuvent rouler à 90".

Deux nouveaux itinéraires de contrôles à partir de début juillet 

Trois machines sont à disposition des pouvoirs publics en Côte-d'Or poursuit le directeur de cabinet. "A l'échelle du département on a trois itinéraires qui vont être mis en œuvre sur les 15 prochains jours et cinq nouveaux itinéraires dans les semaines à venir. Ces derniers sont en cours de réflexion". Concernant les trois itinéraires déjà connu sachez que l'un de ces radars "autonomes" sera installée sur la D968 entre Ouges et Saint-Usage à compter du 5 juillet. L'autre sur la D974 entre Beaune et Dijon à partir du 12 juillet.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et bientôt les véhicules radars...

Un dispositif, confie encore Danyl Afsoud, "qui s'ajoute au dispositif actuel" à savoir "17 radars fixes et du 'projet Dexter' de verbalisation par des véhicules radars pour lesquels là aussi nous sommes en train de stabiliser les itinéraires aux côtés des forces de sécurité intérieure". Normalement, précise la préfecture, ce dispositif doit entrer en vigueur d'ici à la fin de l'année. 

"Un objectif de prévention"

"Notre objectif est un objectif de prévention -plaide encore le directeur de cabinet du préfet de Côte-d'Or- mais aussi de répression lorsque les comportements demeurent des comportements accidentogènes" alors que depuis le début de l'année 12 personnes ont perdu la vie sur les routes de Côte-d'Or et 120 personnes ont été blessées, certaines grièvement.

Philippe Munier
Philippe Munier © Radio France - Thomas Nougaillon

Ces radars ne sont pas là "pour faire de l'argent" explique Philippe Munier, coordinateur sécurité routière à la Direction Départementale des Territoires

Pas de volonté de faire de l'argent ou de piéger les usagers

Il n'y a en tout cas aucune volonté de "faire de l'argent" ou de "piéger les automobilistes" ajoute Philippe Munier, coordinateur sécurité routière à la Direction Départementale des Territoires (DDT). "La preuve c'est que nous sommes là aujourd'hui pour prévenir que nous mettons en place ces dispositifs sur le bord des routes de Côte-d'Or. Par ailleurs ce sont des itinéraires qui bénéficient d'une signalisation spécifique, des panneaux informent l'usager qu'il est contrôlé sur une certaine longueur de l'itinéraire. Le premier panneau indique par exemple qu'ici les contrôles s'effectuent sur une portion de 20 kms". A terme ces radars "autonomes" ou "chantiers" seront complétés voire remplacés par des radars tourelles.

Retrouvez ce reportage à la radio sur France Bleu Bourgogne dans la matinale de ce mardi 29 juin 2021 entre 6h et 9h (98.3 et 103.7)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess