Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Côte-d'Or : l'État veut stopper l’exode rural

vendredi 28 juillet 2017 à 16:18 Par Philippe Renaud et Soizic Bour, France Bleu Bourgogne

Quatre contrats ruraux ont été signés à la préfecture de Côte-d'Or par la préfète Christiane Barret et plusieurs présidents de PETR (Pôle d'Équilibre Territorial et Rural - De Seine et Tille et du Pays de l'Auxois Morvan) et des présidents de communautés de communes. Le but : stopper l'exode rural.

Des contrats ruraux pour redynamiser nos villages ont été signés en préfecture de Côte-d'Or
Des contrats ruraux pour redynamiser nos villages ont été signés en préfecture de Côte-d'Or © Radio France - Soizic Bour

Côte-d'Or, France

Comment éviter que nos campagnes se vident ? Comment faire survivre nos villages et éviter que les gens en partent pour aller vers les villes ?

Il faut redynamiser, redonner de la vie, amener les services de la ville, dans les villages. Réhabiliter une gendarmerie, créer des gymnases, des logements (avec de l'énergie renouvelable), des maisons de santé ou encore amener la fibre optique jusque dans les villages les plus reculés. C'est à ça que va servir le Contrat de Ruralité, signé conjointement par l'état et les collectivité territoriales. Un contrat assorti d'une belle enveloppe d'un million 150 euros de la part de l'État. Globalement, ça sert à quoi ? A soutenir l'aménagement du territoire,

Trente-sept projets en tout vont être portés par les différentes communautés de communes qui bénéficieront du contrat rural. Parmi ces projets, en plaine dijonnaises, Hubert Sauvain, le président de la communauté de communes de ce secteur, veut développer le tourisme et d'avantage faire connaître le territoire

Hubert Sauvin répond à France Bleu Bourgogne