Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : le brame du cerf, un moment magique au fond de nos forêts

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

C'est la saison des amours pour les biches et les cerfs, une période qui dure très peu de temps et que l'on peut apprécier depuis début septembre en Côte-d'Or. Le département possède des populations de grands cervidés assez bien réparties sur le territoire. Mais attention de ne pas les déranger!

Le brame du cerf a débuté en Côte-d'Or
Le brame du cerf a débuté en Côte-d'Or © Maxppp - Ian Hinchliffe / LNP

Il marque l'arrivée de l'automne, l'entrée dans la période hivernale. Le brame du cerf c'est ce son guttural émis par le mâle pour montrer aux biches sa toute puissance. La période a débuté mi-septembre cette année, soit une quinzaine de jours en avance par rapport à d'habitude. Le brame correspond à la période de reproduction. Des parades amoureuses impressionnantes que l'on peut écouter jusqu'à mi-octobre et peut-être même jusqu'à fin octobre si la météo est propice au fond de nos forêts.

La Côte-d'Or est bien dotée en lieux d'observation

Philippe Martin est responsable de la chasse pour l'Office National des Forêts de Côte-d'Or et de Saône-et-Loire. "On a la chance en Côte-d'Or d'avoir des populations de grands cervidés assez bien réparties sur le département avec de grands massifs forestiers comme celui de Cîteaux, la forêt domaniale de Détain, le massif d'Is-sur-Tille, les massifs du Châtillonnais. Donc il y a pas mal d'endroits où l'on peut aller".

Philippe Martin au sujet de la population de cervidés en Côte-d'Or

"Ne surtout pas déranger les animaux"

Philippe Martin qui donne quelques recommandations. "Les animaux sont vraiment très sensibles à cette période là, il ne faut surtout pas les déranger prévient t'il. C'est vraiment la saison des amours, ça dure normalement un gros mois. C'est la période de reproduction cruciale pour l'espèce. Donc tout dérangement risque de l'empêcher et générer une absence de faon pour l'année prochaine".

Le brame du cerf un instant magique - Maxppp
Le brame du cerf un instant magique © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

"Un moment particulier de la vie de la forêt"

Philippe Martin évoque sa passion pour le brame. "C'est un moment particulier de la vie de la forêt. Le mois de septembre c'est l'automne qui arrive, la forêt qui s'éteint pour passer en mode hiver. Et c'est vraiment ce son caractéristique qui va redonner un peu de vie à la forêt dans cette période un peu plus triste que les périodes d'été. C'est un moment fabuleux."

Philippe Martin, évoque sa passion pour le brame du cerf

"Profiter un maximum de ce moment" 

Alexis Veldeman, est naturaliste, et membre du GNUB, le Groupe naturaliste universitaire de Bourgogne, qui organise chaque année des sorties sur le terrain, notamment, pour écouter le brame du cerf du côté de Francheville. "L'association s'y rend tous les ans pour emmener les étudiants et les non-étudiants membres de l'association qui veulent découvrir le brame. Moi j'y vais chaque fois. Et tous les ans c'est le même spectacle en direct, de nuit, une fois le soleil couché, on mange un petit casse-croûte et on se met à écouter, on ne discute quasiment plus ou alors on chuchote. Dès que la première personne l'entend elle montre la direction avec le doigt, on tourne tous la tête et les oreilles pour tenter d'en profiter un maximum!"

Les explications de notre reporter

Suivez le brame du cerf en adhérent au GNUB

Les meilleures périodes pour écouter le brame du cerf -et si vous avez de la chance pour assister aux combats entre les grands mâles- c'est le lever du jour ou la tombée de la nuit. Le GNUB organise des sorties sur le terrain au départ de l'Université de Bourgogne. Elles sont accessibles à tous -selon la météo- infos disponibles sur la page FaceBook du GNUB ou sur le site internet de l'association. L'Office National des Forêts, lui aussi, propose ce genre de sorties, retrouvez-les en cliquant sur ce lien!

Retrouvez notre reportage au sujet du brame du cerf dans la matinale et les journaux de ce dimanche 6 octobre 2019 sur France Bleu Bourgogne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu