Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éoliennes en Côte-d'Or : un financement participatif ouvert pour le projet Grands Communaux

-
Par , France Bleu Bourgogne

Et si vous investissiez dans des éoliennes ? C'est la possibilité donnée aux côte-d'orien.ne.s jusqu'à la fin de l'année, par la société RES. Une façon de soutenir le projet d'extension du parc Grands communaux. Comment et pourquoi ? C'est le Dossier + INFO ce matin sur France Bleu Bourgogne.

Éolienne (illustration)
Éolienne (illustration) © Radio France - Régis Hervé

C'est un nouveau projet d'éoliennes en Côte-d'Or. Les Grands Communaux, est une extension du parc des Portes de la Côte-d'Or qui a ouvert en 2016 dans notre département, avec 27 éoliennes. Et pour porter ce nouveau projet, la société RES, acteur de l'éolien depuis une vingtaine d'années, propose aux habitants de la Côte-d'Or d'investir dans ce projet de territoire, en y participant financièrement.

Une collecte ouverte jusqu'à la fin de l'année

Investir dans dans ce projet d'éoliennes des Grands Communaux, "c'est très simple" explique Coralie Aubrey, ingénieure chez RES en charge du développement du projet, "il suffit d'avoir un justificatif de domicile qui prouve que vous habitez en Côte-d'Or, et vous pourrez investir entre 10 euros et 5.000 euros, et l'avantage c'est que vous aurez  6% d’intérêts sur le capital restant". 

Un retour sur investissement

L'un des arguments de la société RES pour convaincre, c'est le retour sur investissement pour les territoires, en terme de production d'électricité. "Ce projet couvre 10% des besoins électriques de la Côte-d'Or", précise Coralie Aubrey, "ça représente près de 52.000 foyers." Un argument qui a séduit Michel Mercier, le maire de Saint-Jean-de-Bœuf , qui avec l'accord de son conseil municipal a tenu à investir dans le projet. "C'est une somme modeste, de 500 euros, mais c'est une façon de montrer que la commune soutient ce projet. " La commune doit en effet accueillir huit des treize éoliennes sur des parcelles de forêt communale.

Une mise en service prévue pour 2025

Mais convaincre le grand public, plus éloigné du projet semble plus compliqué. Quand on questionne les côte d'orien.ne.s sur ce financement participatif, peu sont au courant et nombreux sont ceux qui comme Bernadette, se disent réservés car "dans certains lieux, les éoliennes on l'a vu ailleurs, ça dénature le paysage". D'autres sont aussi perplexes sur la fiabilité de cette ressource dite "verte". Pour ce quadragénaire, "ce sont des mots clés qui sont faits pour séduire mais derrière est ce que ça contribue à produire de l'électricité alternative, c'est difficile d'avoir des informations précises. Ça demande de prendre le temps."

Un moyen de séduire (autrement) les opposants ?

Alors est-ce que ce financement participatif n'est pas plutôt une manière déguisée de séduire les opposants au projet ? L'ingénieure de la société RES, Coralie Aubrey de la société RES s'en défend, "c'est surtout un moyen de communiquer sur le projet, parce qu'il peut y avoir beaucoup de fausses croyances. C'est aussi une façon d'impliquer un peu plus les personnes autour de ce projet." En tout cas les habitants de la Côte-d'Or ont jusqu'à la fin de l'année pour se faire une idée et investir s'ils le souhaitent. Une simulation est possible sur le site internet. Ce lundi 16 novembre 2020, un peu plus de 14.000 euros ont été collectés. L'objectif de la campagne c'est de recueillir 150.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess