Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Bourgogne

Côte-d'Or : un maire sur dix a démissionné depuis les dernières élections municipales

-
Par , France Bleu Bourgogne

A la veille du Congrès des maires à Paris qui se déroulera dans une ambiance tendue, France Bleu Bourgogne dresse le bilan en Côte-d'Or. Un maire sur dix a démissionné depuis 2014, date des dernières élections.

Louis Gentilhomme démissionne après 10 ans à la mairie de Saint-Seine-sur-Vingeanne.
Louis Gentilhomme démissionne après 10 ans à la mairie de Saint-Seine-sur-Vingeanne. © Radio France - Caroline Pomès

Côte-d'Or, France

Le congrès des maires s'ouvre ce mardi dans une ambiance tendue, à Paris. Les maires sont inquiets des mesures prises par le gouvernement et continuent de marteler qu'ils sont les "oubliés". Le gouvernement lui tente de renouer le dialogue alors qu'une étude de l'Observatoire de la démocratie de proximité dévoile ce chiffre embarrassant : un maire sur deux ne se représentera pas aux municipales de 2020. 

Un maire sur dix a démissionné en Côte-d'Or depuis 2014

Il sera également question pendant ces trois jours de Congrès du 20 au 23 novembre des démissions des maires en hausse depuis 2014, date des dernières élections municipales. Plus de mille maires ont jeté l'éponge en France, 65 en Côte-d'Or. C'est deux fois plus que durant le mandat 2008-2014.

C'est le cas de Louis Gentilhomme, 77 ans. L'ancien maire de Saint-Seine-sur-Vingeanne, dans la vallée de la Vingeanne a démissionné en janvier 2017 après 10 ans à la tête de la mairie. "C'est quand les problèmes ne s'arrêtaient plus à la porte de la mairie et me poursuivaient dans mon sommeil que j'ai commencé à me poser des questions." 

Le maire usé explique également que toutes les contraintes administratives lui pesaient sur le moral et l'empêchaient d'avancer. "On a l'impression de travailler pour rien, que rien n'avance et les réponses de là-haut sont toujours les mêmes." 

Après des dizaines et des dizaines de courriers envoyés pour les problèmes de sa mairie aux différents ministres et ministères, Louis Gentilhomme en envoie un dernier à Emmanuel Macron, en décembre 2017. Le président lui répond : "Je veux rétablir la confiance nécessaire entre l'Etat et les collectivités pour répondre à ces inquiétudes légitimes." 

La réponse d'Emmanuel Macron à Louis Gentilhomme à son courrier de démission.  - Radio France
La réponse d'Emmanuel Macron à Louis Gentilhomme à son courrier de démission. © Radio France - Caroline Pomès

Qui pour reprendre les mairies ? 

La question qui se pose dorénavant, après les démissions en série est : qui va reprendre le flambeau ? Selon Patrice Manceau, maire de Rumilly-sur-Tille qui pourrait ne pas se représenter en 2020, les candidats ne se bousculent pas au portillon pourtant 2020, c'est demain. 

Le maire fatigué reste toutefois positif, "il faut bien motiver les successeurs et être maire, c'est une belle expérience !" 

Ludovic Rochette, invité de France Bleu Bourgogne

Le président de l'association des maires de Côte-d'Or, Ludovic Rochette est l'invité de France Bleu Bourgogne ce mardi matin à partir de 8h10. Il viendra parler du Congrès des maires et des inquiétudes des élus locaux notamment autour de la suppression de la taxe d'habitation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu