Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coupe du monde de rugby 2019

Coupe du monde de rugby 2019 : on a vu le match France-Argentine chez Pierre Albaladejo

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Pour ce premier match de la Coupe du monde de rugby au Japon ce samedi, nous avons décidé d'aller assister au match France-Argentine. Mais dans un lieu particulier : chez Pierre Albaladejo, ancien international mais surtout commentateur vedette du rugby à la télévision dans les années 70, 80 et 90.

Pierre Albaladejo devant le match France/Argentine
Pierre Albaladejo devant le match France/Argentine © Radio France - François-Pierre Noel

Le XV de France a débuté sa Coupe du monde par un match primordial contre l'Argentine, finalement remporté 23-21 mais que ce fut dur. Pour assister à ce match, nous ne sommes pas allés au Japon, lieu du mondial mais chez Pierre Albaladejo. L'ancien international et grande voix du rugby à la télévision dans les années 70,80 et 90 nous a accueilli chez lui, dans les Landes et sa passion pour le rugby reste intacte. 

Un carnet de notes pour débuter le match

A peine installé sur la canapé, "Bala", l'un de ses surnoms, attrape un carnet de notes où il est écrit le nom de chaque joueur de l'équipe de France avec son numéro. "C'est pour paraître plus sérieux" (rires) souffle Pierre Albaladejo. Un vieux réflexe de commentateur télé ? "Je le fais parce que je n'ai pas l'oeil, comme j'ai pu l'avoir, pour les noms des joueurs de l'équipe de France"

Face au match, Pierre Albaladejo semble confiant, presque certain de la victoire du XV de France face aux argentins. La première mi-temps lui donne raison, un premier essai de Gaël Fickou (18ème) puis juste derrière un second de Antoine Dupont (22ème), le demi de mêlée qui sera "un futur grand" pour l'ancien joueur dacquois. 

Sur plusieurs actions, "Bala" commente le match

Même si Pierre Albaladejo ne commente plus depuis des années, ça ne l'empêche pas de vibrer sur son canapé devant les actions françaises. A côté de lui, on l'entend parler des français qui " font chanter le cuir" sur le deuxième essai tricolore. Quand ça se passe mal pour le XV de France, comme en deuxième mi-temps, il nous sort une de ses expressions préférées : "Et bien là, les mouches ont changé d'âne !" et on a le droit à l'explication : "Ça signifie que le jeu a changé. Il est maintenant à l'avantage des argentins. Quand j'allais choisir des toros pour la feria de Dax, je voulais un toro qui était magnifique et l'éleveur m'a dit ne prends jamais un animal qui est entouré de mouches"

A 85 ans, il arrive encore à Pierre Albaladejo d'avoir des moments de stress, c'est le cas à la 79 ème minute lorsque les argentins obtiennent une pénalité à 50 mètres alors que le score est de 23-21 pour les bleus. Le joueur des pumas, Boffelli, s'élance, "là, c'est la porte ou la légion d'honneur" lance Pierre Albaladejo. 

Au final, les bleus remportent le match 23-21, grâce, on l'aurait presque oublié, à un drop de Camille Lopez. Tout ça devant les yeux de "Monsieur Drop", l'un des surnoms de Pierre Albaladejo, on est certain que lui aussi, il aurait mis le ballon entre les perches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu