Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coupe du monde de rugby : le train France 2023 fait étape à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le train de la coupe du monde de rugby 2023 s'est arrêté ce jeudi en gare de Clermont-Ferrand. Le comité d'organisation de la compétition a présenté les valeurs de son projet, en présence de la joueuse puydomoise, Jessy Trémoulière.

Le train de la coupe du monde de rugby 2023 en escale à Clermont-Ferrand.
Le train de la coupe du monde de rugby 2023 en escale à Clermont-Ferrand. © Radio France - Lauriane Havard

Un train "bleu blanc rouge" en gare de Clermont-Ferrand ! Ce jeudi, le train de la coupe du monde de rugby 2023, baptisé le #Welove2023Tour, a fait escale en Auvergne. Jusqu'au 12 octobre, il sillonne la France et s'arrête dans vingt-quatre villes pour présenter et promouvoir les valeurs de cette prochaine compétition internationale. 

Créer une dynamique locale 

La coupe du monde de rugby 2023... Cela paraître lointain, pourtant selon les organisateurs c'est maintenant qu'il faut préparer le terrain. Grâce à ce train, le comité d'organisation souhaite décentraliser le projet et aller au plus proche des gens. "On ne vient pas faire la promotion de la compétition coupe du monde de rugby ! Aujourd'hui c'est la promotion des valeurs et des vertus que nous portons et des engagements que nous portons devant le pays" précise Claude Atcher, président du comité d’organisation de la coupe du monde de rugby. 

Micro à la main, Claude Atcher, le président du comité d’organisation de la coupe du monde de rugby 2023.
Micro à la main, Claude Atcher, le président du comité d’organisation de la coupe du monde de rugby 2023. © Radio France - Lauriane Havard

Même si la ville de Clermont-Ferrand n'accueillera pas de matches en 2023, elle aura néanmoins son rôle à jouer selon Claude Atcher. Les organisateurs comptent travailler avec la ville et la métropole pour recruter des apprentis dans les clubs de rugby. "On travaille aussi sur un partenariat entre Clermont-Ferrand et la SNCF pour mettre en place un plan de transport et permettre au public de se rendre facilement à Saint-Étienne ou Lyon pour assister aux matches"

Jessy Trémoulière, ambassadrice locale 

Parmi les voyageurs à bord du train destination 2023, il y avait notamment Jessy Trémoulière, la puydomoise qui évolue à l'ASM Romagnat et au XV de France. La rugbywoman se réjouit de voir ce train en gare de Clermont-Ferrand, signe que la coupe du monde est en bonne voie ! "Faut que tout le monde soit acteur et c'est comme ça qu'on avancera ! Le train s'est arrêté à Clermont, une ville très rugbystique, mais on a besoin de tout le monde pour préparer et faire vivre cette compétition".

Jusqu'à présent, le train de la coupe du monde 2023 a fait escale à Saint-Étienne, Chalon-sur-Saône, Amiens, Lille, Strasbourg et Paris. Ce vendredi, il reprendra sa route direction Lyon-Perrache. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess