Société

Coupe du Monde : le Brésil s'invite dans une boulangerie de Payzac

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord mercredi 11 juin 2014 à 20:49

Boulangerie Payzac Coupe du Monde
Boulangerie Payzac Coupe du Monde © Radio France - Benjamin Fontaine

À Payzac, à la frontière entre la Dordogne et la Corrèze, une petite boulangerie tape à l’œil. En Brésilienne qui se respecte, la femme du boulanger a décoré la boutique aux couleurs de son pays et de la France.

"Vai Brasil !" "Allez la France !" la vitrine de la boulangerie Wastine sur la place de l'Eglise de Payzac en Dordogne donne le ton. Dans cette boutique, pendant la Coupe du Monde on va vibrer football. "J'ai reconstitué une plage dans la vitrine avec de la farine pour faire du sable, des coquillages, des tongs, un ballon et une chaise longue aux couleurs de mon pays" , décrit Josy, la femme du boulanger.

Brésilienne d'origine, Josy Wastine est en France depuis sept ans et en Brésilienne qui se respecte, elle a le football dans la peau. "Ici c'est plutôt le rugby, chez nous tout ce qui est rond on tape dedans" , s'amuse-t-elle. Manque de chance, cette année, Josy ne peut pas retourner au pays : "Nous avons ouvert la boulangerie il y a un an avec Christophe, nous ne pouvons pas nous permettre de fermer pendant un mois" . Du coup, Josy a fait venir le Brésil à elle en installant des drapeaux dans la boutique (français et brésiliens) et en préparant des petits gâteaux nommés "Bisou demoiselle" dont elle garde la recette secrète.

"Je ne vois pas les Bleus aller en finale..." — Josy Wastine

Dans la boutique, les clients habitués sont amusés. "Ça nous met dans l'ambiance , même si moi je ne suis pas particulièrement la compétition" , confie Jean. Peter, un Anglais, s'étonne "Je ne vois pas le drapeau de mon pays" . Normal, dans la boulangerie il n'y en a que pour le Brésil ou presque : "Nous sommes le pays le plus représentatif du football. Nous avons un joueur exceptionnel, Neymar, qui va nous permettre de gagner ."

Josy a bien inscrit "Allez la France!" sur sa vitrine, pour faire plaisir à son mari et ses clients, mais elle ne croit pas du tout aux chances des Bleus au Mondial : "Depuis que vous n'avez plus Zidane, ce n'est pas facile. Je ne vous vois pas aller en finale." En clair, d'après la boulangère, les Français sont dans le pétrin.

boulangerie bresil web

 

Partager sur :