Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ÉCOUTEZ - Coups de chaud d'enfants à Echologia : "Nous avons fait le maximum", assure l'un des co-fondateurs du site

-
Par , France Bleu Mayenne

Après 22 coups de chaud d'écoliers ce vendredi lors de la visite de Thomas Pesquet sur le site d'Echologia à Louverné, Vincent Brault, l'un des co-fondateurs répond aux critiques. L'événement aurait-il dû être annulé ? L'organisation a-t-elle été dépassée par les conditions climatiques ? Entretien.

Des enfants ont été pris en charge par les sapeurs pompiers pendant la venue de Thomas Pesquet à Louverné (image d'illustration).
Des enfants ont été pris en charge par les sapeurs pompiers pendant la venue de Thomas Pesquet à Louverné (image d'illustration). © Maxppp - ALEXANDRE MARCHI

La fête a été gâchée. La venue exceptionnelle ce vendredi du spationaute Thomas Pesquet à Louverné près de Laval a été marquée par une vingtaine de coups de chaud dus à la canicule. Au total, 1.500 enfants ont fait le déplacement. Les organisateurs, critiqués par certains pour ne pas avoir décalé l'événement, affirment que le maximum avait été fait. 

Des écoliers pris en charge par les pompiers

Au lendemain de la venue de Thomas Pesquet, Vincent Brault, l'un des co-fondateurs du site Echologia est amer. "C'est un événement que nous préparons depuis des mois. Moi, je retiens les étoiles que les enfants avaient dans les yeux", explique-t-il. Reste que les organisateurs n'avaient pas imaginé que les températures dépasseraient les 35 degrés à l'ombre

"J'ai vu des étoiles dans les yeux des enfants" - Vincent Brault, co-fondateur d'Echologia

"On s'attendant plus à de la pluie à la base, reconnait Vincent Brault. La question d'annuler cette journée s'est posée jusqu'à la veille au soir." Avec l'aval de la préfecture de la Mayenne, l'événement a été maintenu : "Nous avions prévu une cinquantaine de robinets installés sur tout le site, des brumisateurs, des ventilateurs à certains endroits".

Alors que l'un des accompagnants raconte qu'"il n'y avait aucun lieu ombragé", Vincent Brault rétorque : "Nous avons débroussaillé des endroits avec la mairie de Louverné afin que tous les enfants puissent manger à l'ombre"

Impossible d'annuler l'événement

Pour Vincent Brault, il n'y a pas eu de manquement dans l'organisation. "Le maximum a été fait", martèle-t-il. La présence des gendarmes, des pompiers, d'ambulanciers et de quatre-vingt bénévoles sur le site est pour lui la preuve que les organisateurs ont pris la mesure des conditions climatiques extrêmes

Les deux salles climatisées louées à la mairie de Louverné ont permis un repli des jeunes écoliers "en une heure et demi". Si la conférence de Thomas Pesquet s'est poursuivie en début d'après-midi, c'est parce que "les enseignants ont souhaité continuer". Finalement le rendez-vous a été stoppé quelques minutes plus tard en concertation avec les services de la préfecture. 

"Je rappelle que personne n'est allé à l’hôpital, tempère Vincent Brault. Vingt-deux petits coups de chaud sur 1.500 élèves au total vite pris en charge par les pompiers". Quant à l'idée d'annuler ou de reporter l'événement, c'était impossible pour le co-fondateur d'Echologia : "Thomas nous a fait l'honneur de venir nous voir sur un jour de congé". Avant de conclure : "Les maîtresses nous disaient qu'ils avaient travaillé sur cette journée depuis des semaines et des semaines et que ce serait vraiment dommage d'annuler. Nous ne sommes pas parfaits mais nous avons essayé de prévoir tout ce qu'on pouvait".

Vincent Brault, co-fondateur du site Echologia à Louverné revient sur les 22 coups de chaud d'écoliers lors de la visite de Thomas Pesquet

Choix de la station

À venir dansDanssecondess