Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Courtoisie au volant : souriez, vous conduisez !

-
Par , France Bleu
France

La semaine de la courtoisie au volant avait lieu du 15 au 22 mars. Eclipsée par l'actualité liée au Covid-19, elle n'en demeure pas moins un rendez-vous important. Objectif : garder en tête que la route doit se partager de façon zen... entre les 39 millions de véhicules en circulation en France.

Des rues sans circulation, des autoroutes sans vie, des grandes artères comme la fameuse avenue des Champs Elysées quasi vides... Le déclenchement de la période de confinement en France le 17 mars dernier a donné un nouveau visage à certaines routes habituellement chargées et à nos villes congestionnées. Et quelque part, ça fait même du bien ! 

Il faut dire que cette situation contraste énormément avec le quotidien que nous connaissons d'ordinaire. Le trafic routier dans l'Hexagone représente plus de 39 millions de véhicules en circulation, au 1er janvier 2020, selon les derniers chiffres recensés par l'entreprise AAA DATA. 

Alors à quoi bon une semaine de la courtoisie au volant si votre voiture croupie actuellement au garage ou sur une place de parking ? Il s'agit justement d'une belle occasion de réfléchir sur le type de conducteur que nous sommes.

Des chiffres non encourageants...

Depuis sa 1ère édition en 2008 lancée par l’Association Française de Prévention des Comportements au volant (AFPC) jusqu'à aujourd'hui, les sondages réalisés mettent en exergue des comportements toujours agressifs des Français sur la route. 

Selon une enquête de l'IPSOS commandée par la Fondation Vinci Autoroutes en 2019, 69 % des Français reconnaissaient injurier les autres conducteurs.

Klaxons intempestifs, insultes, accrochages à mains nues... la route est devenue un environnement d'insécurité par moments pour environ 9 Français sur 10. 

En fonction des régions où nous vivons, les incivilités au volant pleuvent différemment. Les Franciliens et les habitants de la région PACA sont les plus nombreux à reconnaître injurier les autres automobilistes. Ils sont presque ¾ en Ile-de-France et plus de 2/3 dans le sud. 

« Zen au volant »

Pour des spécialistes comme Jean-Marc Bailet, docteur en psychologie cognitive et comportementale en matière de sécurité routière, la route peut être comparée à « un réseau social » où tout le monde s'exprime comme il l'entend.

La complexité de la conduite est aussi un facteur important à prendre en compte selon lui. L'impossibilité de « gérer son stress » fait alors basculer un automobiliste lambda vers un comportement agressif.

Dans son ouvrage « Zen au volant : guide du mieux conduire » (éditions L'Harmattan) il dresse une liste de techniques très utiles pour apprendre à garder son calme et plus récemment dans son livre « Les hommes pilotent... les femmes conduisent » (éditions L'Harmattan) il analyse la présence hautement précieuse des femmes à bord d'un véhicule.

Alors ? Cette période de confinement va-t-elle nous aider à acquérir plus de sagesse ? Et à changer certaines de nos attitudes lorsque nous conduisons ? 

Réponse dans quelques semaines...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu