Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Couvre-feu à 18 heures : "ce serait un nouveau coup de massue" pour les clubs de sport en Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce jeudi, le Premier ministre Jean Castex doit annoncer jeudi de nouvelles mesures pour freiner la pandémie de coronavirus. Un couvre-feu dès 18 heures, généralisé partout en France, est une des hypothèses envisagées. Pour les clubs de sport, c'est un énième casse-tête auquel il faut faire face.

Les clubs de sport inquiets d'un potentiel couvre-feu avancé à 18h partout en France
Les clubs de sport inquiets d'un potentiel couvre-feu avancé à 18h partout en France © Maxppp - PHOTOPQR/Nice Matin

Resserrer la vis une nouvelle fois avec un couvre-feu à 18 heures, étendu dans toute la France, voilà l'une des hypothèses sur la table du Conseil de défense qui se réunit ce mercredi pour endiguer la pandémie de coronavirus. Le lendemain, le Premier ministre Jean Castex annoncera les mesures prises durant cette réunion : un moment redouté du côté des clubs de sport qui seraient contraints de changer, une nouvelle fois, tout leur programme si ce couvre-feu devenait effectif.

Au cercle d'escrime de Chambéry, les cours se déroulent généralement après 18 heures, un casse-tête pour la présidente du club Laurence Bachetta : "Cela risque d'être compliqué pour les ados. Pour les plus jeunes enfants, on va garder les cours en journée, notamment le mercredi. Pour les autres, on va essayer de proposer des cours dès 16 heures, on n'a pas le choix." 

En tout, six cours et une trentaine d'élèves sont concernés, les adultes étant sur la touche, car toujours pas autorisés à pratiquer un sport en intérieur. Le problème, c'est que ces élèves sont pour la plupart collégiens ou lycéens et qu'ils terminent l'école après 16 heures : "On pense à d'autres possibilités, comme des stages durant les vacances de février ou rattraper les cours les weekends."

Au club de tennis de Chambéry, même son de cloche. Matthias Chauvet est professeur de tennis : "La majorité de nos cours sont les soirs de semaine entre 17h30 et 22 heures. Pour nous, le couvre-feu à 18 heures, c'est synonyme d'un arrêt quasiment total des activités." 

La piste d'un confinement les weekends 

Si les clubs de sport parient sur les weekends pour maintenir quelques entraînements en journée, Laurence Bachetta s'inquiète d'un potentiel confinement les weekends : "Si le confinement est appliqué les weekends, on ne va rien pouvoir rattraper, on n'a plus qu'à mettre la clé sous la porte et remettre notre maître d'armes en chômage partiel."

Le couvre-feu à 18 heures est à ce jour effectif dans 25 départements, lorsque le taux d'incidence dépasse la barre des 200 cas. La liste s'allonge chaque jour, la semaine dernière, la Haute-Savoie l'a évitée de peu. Ce jeudi, le Premier ministre Jean Castex fera le détail des mesures, et reviendra notamment sur un possible couvre-feu à 18 heures généralisé partout en France.

La carte des 25 départements soumis au couvre-feu dès 18 heures
La carte des 25 départements soumis au couvre-feu dès 18 heures © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess