Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Couvre-feu à 19h : les Poitevins ne sont pas au rendez-vous dans les magasins en fin de journée

-
Par , France Bleu Poitou

Depuis maintenant une semaine, le couvre-feu est passé de 18 h à 19 h dans la Vienne et les Deux-Sèvres. Les commerçants ne voient pas plus de monde dans leurs magasins le soir pour autant.

Le couvre-feu à 19 h n'a pas fait revenir les clients dans les magasins en début de soirée. Photo d'illustration.
Le couvre-feu à 19 h n'a pas fait revenir les clients dans les magasins en début de soirée. Photo d'illustration. © Radio France - Rosalie Lafarge

Quel bilan tirer d'une semaine de couvre-feu à 19 h ? Pour l'instant dans les magasins, les Poitevins ne sont pas encore de retour quand l'heure dépasse 17h-18h. Ils se baladent et s'aèrent plus qu'ils n'achètent.

Pascal, un passant, résume le mieux les conséquences de ce changement : "pour les habitudes de consommation, c'est plutôt les courses le week-end et puis prendre l'air, profiter un peu plus quand même de s'oxygéner après le télétravail le soir." Les commerçants, le voient bien, pendant cette heure en plus avant le couvre-feu, les clients ne sont pas au rendez-vous. "C'est vrai qu'en terme de clientèle et de vente à proprement parler, ça ne change pas vraiment pas grand chose", explique Valentine Richard, la responsable adjointe du magasin Levi's.

Ça ne change vraiment pas grand chose." - Valentine Richard, responsable adjointe du magasin Levi's.

Fabien Forestier est vendeur chez Pimkie. Il fait le même constat : "les gens ne sont pas encore faits au rythme, mais on sent que ça se débloque. On a beaucoup plus de gens dans la période 17, 18 h comparé à avant." Les commerçants espèrent que les habitudes vont changer et que les clients reviendront jusqu'à 19 h. Pour ça, ils misent aussi sur l'allongement des jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess