Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Couvre-feu : la maire de Paris, Anne Hidalgo, veut des dérogations pour les spectacles

-
Par , France Bleu Paris

Une dérogation pour les spectacles vivants : c'est ce que la maire de Paris, Anne Hidalgo, va demander à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Elle veut permettre "aux artistes de continuer à assurer leurs représentations". Les billets pourraient servir d'attestation après les spectacles.

La maire de Paris souhaite une dérogation pour les spectacles vivants.
La maire de Paris souhaite une dérogation pour les spectacles vivants. © Maxppp - LUDOVIC MARIN / POOL

Anne Hidalgo veut rencontrer la ministre de la Culture. La maire socialiste de Paris a des propositions à faire à Roselyne Bachelot pour permettre aux "spectacles vivants" de se tenir et au public de circuler malgré le couvre-feu

Les billets pourraient servir d'attestation

A Paris, comme dans toute l'Ile-de-France, un couvre-feu  va entrer en vigueur. Pour un mois, voire jusqu'au 1er décembre 2020, on ne pourra plus circuler de 21h00 à 06h00 du matin, sauf si on a une dérogation.

Pour les théâtres et les salles de spectacle en général, c'est un coup dur. La maire de Paris veut leur venir en aide. Elle propose que les billets de spectacle servent d'attestation pour les déplacements après les représentations, dont beaucoup se terminent au-delà de 21h00. 

Anne Hidalgo soutient les intermittents du spectacle

La maire de Paris a souligné la situation particulièrement préoccupante des intermittents du spectacle, des indépendants qui n'ont pas d'autres ressources que leur revenu. Ils sont dans une situation particulièrement préoccupante, a souligné la maire de Paris. 

"Le confinement et l'épidémie ont déjà supprimé énormément d'emplois", a indiqué Anne Hidalgo au cours d'un déplacement ce jeudi dans des centres de dépistage du Covid.

"Je vais discuter avec Roselyne Bachelot pour voir comment on peut sur le spectacle vivant, notamment, trouver des solutions qui permettent aux artistes de continuer à exercer leur vocation et assurer leurs représentations", a annoncé Anne Hidalgo, jeudi matin. 

Un couvre-feu sous surveillance

La maire de Paris n'a pas remis en cause la mise en place du couvre-feu mais elle a prévenu qu'elle regarderait de près les résultats. "J'espère que ces mesures seront efficaces pour freiner l'épidémie. Et j'espère qu'on pourra, sur des chiffres transparents, vérifier que c'était bien ça qu'il fallait faire" a-t-elle précisé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess