Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Couvre-feu : vers un périmètre très élargi à Toulouse, 103 communes pourraient être concernées

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

C'est une information France Bleu Occitanie. Le préfet Etienne Guyot pourrait élargir le couvre-feu à un périmètre beaucoup plus large que la zone d'alerte maximale. 103 communes de Haute-Garonne seraient en effet concernées.

La place du Capitole à Toulouse, de nuit (photo d'illustration)
La place du Capitole à Toulouse, de nuit (photo d'illustration) © Radio France - Romain Berchet

Le préfet Etienne Guyot aurait vu large pour le couvre-feu qui entre en vigueur dès ce vendredi soir minuit. Selon nos informations, 103 communes pourraient être concernées dans la région toulousaine, avec une interdiction de se déplacer dehors entre 21h et 6h du matin, sauf motifs familiaux impérieux et motif professionnel. 

La mesure s'étendrait donc bien au-delà de Toulouse et des 16 autres communes placées en zone d'alerte maximale dimanche dernier. Le périmètre est en effet très large et aussi très complexe à tracer. 

L'agglomération toulousaine a cette particularité de compter plusieurs intercommunalités, des EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunal). 

Plusieurs communes comme Ramonville ou Labège ne font pas partie de Toulouse Métropole mais du Sicoval, même si elles ont elles aussi été placées en alerte maximale dimanche. La question est donc de savoir s'il faut maintenant élargir cette mesure à d'autres communes hors métropole toulousaine. 

Le préfet a en tout cas fait cette proposition selon nos informations pour faire comprendre qu'il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures pour le couvre-feu, y compris en zone rurale. 

Seraient déjà concernées les 17 communes placés en zone d'alerte maximale : Toulouse donc, mais aussi Colomiers, Tournefeuille, Blagnac, Plaisance-du-Touch, Cugnaux, Balma,  Castanet, Saint-Orens, Labège, Aucamville, Launaguet, L’Union, Portet,  Ramonville, Auzeville et Quint-Fonsegrives.

Les communes du Sicoval, du Muretain et de la communauté de communes de la Save au Touch, placées en zone d'alerte renforcée depuis dimanche, devraient aussi en faire partie. 

Une décision vendredi

Le périmètre officiel devrait en tout cas être fixé ce vendredi dans la journée. Avant cela, Etienne Guyot doit avoir de nouvelles réunions ministérielles suivies d'autres avec les élus pour continuer d'échanger sur le sujet. 

Certaines communes n'ont d'ailleurs déjà pas hésité à l'annoncer. La ville de Muret indique en effet ce jeudi soir sur son site qu'elle devrait faire partie de la zone concernée par le couvre-feu. Une information qui reste encore à confirmer avec l'arrêté préfectoral rendu ce vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess