Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : 118 centres de vaccination ouverts ce week-end en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

Suite aux annonces du Premier ministre jeudi soir, le gouvernement promet un coup d'accélérateur sur la vaccination ce week-end. L'Ile-de-France disposera de 51.000 doses de vaccin Pfizer, et plus d'une centaine de centres seront ouverts.

Centre de vaccination anti-Covid à Pierrefitte en Seine-Saint-Denis
Centre de vaccination anti-Covid à Pierrefitte en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Pour éviter le confinement, il faut avancer sur la vaccination. C'est la doctrine du gouvernement et elle s'applique ce week-end en Ile-de-France. Finalement la région n'est pas confinée le week-end comme c'est le cas à Nice, Dunkerque et dans le Pas-de-Calais, mais en parallèle le ministre de la Santé annonce un coup d'accélérateur sur la vaccination.

51.000 doses de vaccins Pfizer

Pour cela, le gouvernement annonce que 51.000 doses de vaccin Pfizer seront mises à disposition en Ile-de-France ce samedi et ce dimanche. Elles pourront être injectées à "tous les publics éligibles au vaccin Pfizer, c’est à dire toutes les personnes de plus de 75 ans, ou toutes les personnes à très haut risque de forme grave de Covid- 19", précise l'Agence régionale de Santé dans un communiqué.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En tout 105 centres de vaccination ambulatoires vont rester actifs ce week-end et 13 nouveaux centres dédiés seront exceptionnellement ouverts à Melun, Noisiel (Seine-et-Marne), Fleury-Mérogis, Palaiseau (Essonne), Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Saint-Mandé (Val-de-Marne), Cergy, Garges-lès-Gonesse, Sannois (Val-d'Oise) et Paris (trois sites).

"Une opération de communication"

La plupart des élus franciliens se félicitent de cette accélération de la vaccination que beaucoup, à l'image de Stéphane Troussel, président socialiste du Département de la Seine-Saint-Denis, appelaient de leurs voeux depuis plusieurs jours.

Mais pour certains, cette campagne annoncée jeudi soir et concentrée sur deux jours, risque de mettre en difficulté des équipes soignantes déjà éprouvées. "Dire que l'on met 51.000 doses de vaccins sur le week-end c'est une coup de communication", dénonce Jean-Philippe Dugoin-Clément, maire de Mennecy en Essonne et vice-président de l'Association des maires d'Ile-de-France. "On aurait pu répartir sur les jours de semaine. Là les équipes médicales sont mises en difficulté. Certains travaillent en libéral, on leur demande d'annuler leurs rendez-vous du samedi ou de venir le dimanche. Ca ne changeait rien de donner ces doses le lundi, en leur permettant de s'organiser, tout simplement", défend l'élu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess