Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 16 décès et 71 cas à l'Ehpad de Jarnac

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Seize morts du Covid à l'Ehpad de Jarnac, en Charente : l'épidémie continue de faire des dégâts. Cinq décès supplémentaires en une semaine et les derniers tests réalisés mardi montrent que 71 résidents sont désormais positifs sur les 120 de l'ensemble de la structure.

La résidence médico-sociale où est basé l'Ehpad
La résidence médico-sociale où est basé l'Ehpad © Radio France - Lisa Guyenne

Tout a commencé fin octobre. Sur 14 résidents légèrement symptomatiques, 11 sont testés positifs au Covid-19. Deux semaines plus tard, ils sont 71 sur l'ensemble des 120 résidents. Seize sont décédés dont cinq cette dernière semaine. En ce qui concerne le personnel, une trentaine de cas a été détecté. 

Pourtant toutes les précautions avaient été prises assure l'Agence régionale de santé qui pointe du doigt des contaminations simultanées imprévisibles. Atika Rida Chaffi est directrice de l'ARS en Charente : "La particularité de Jarnac contrairement à un certain nombre d'établissements c'est que d'emblée sur 14 résidents testés on a détecté 11 cas positifs d'un coup. Ça n'a pas été progressif comme ça a pu l'être dans d'autres établissements où le risque est canalisé tout de suite, où les mesures de restriction de visites sont prises immédiatement après la détection du premier cas positif."

Des tests massifs chaque semaine

Depuis, des tests massifs sont réalisés chaque semaine parce qu'il est impossible de déterminer si oui ou non les 11 premiers cas détectés sont les cas d'origine de la propagation du virus : "Pour être sûr que les personnes qui ressortaient négatives lors de la première opération de tests étaient réellement exemptes du virus. Ces opérations ont mis en évidences d'autres cas positifs ce qui abouti aujourd'hui à ce résultat de 71".

Les restrictions de visites ont été appliquées et la directrice de l'ARS en Charente assure que la situation se stabilise : "On a encore des tests positifs mais on en a de moins en moins. Je crois que le plus difficile est derrière nous mais les équipes sont encore très fortement mobilisées."

Pour renforcer les équipes, l'établissement a reçu le soutien de l’hôpital de Cognac ainsi que des médecins de ville. Depuis le début du foyer de contamination les équipes paramédicales ont été doublées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess