Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : à la veille de la réouverture des terrasses, comment cirule le virus en Normandie ?

Alors que la deuxième étape du déconfinement débute ce mercredi 19 mai avec la réouverture des terrasses et des musées notamment, l'épidémie de Covid-19 continue de baisser en Normandie.

 Les terrasses des cafés et des restaurants rouvrent ce mercredi 19 mai après plusieurs mois de fermeture, comme à Cherbourg
Les terrasses des cafés et des restaurants rouvrent ce mercredi 19 mai après plusieurs mois de fermeture, comme à Cherbourg © AFP - Olivier Leclercq

Dès ce mercredi 19 mai, les terrasses des bars, des restaurants et des cafés, mais aussi les commerces, les musées, les théâtres, ou encore les salles de cinéma rouvrent après plusieurs mois de fermeture. Et le couvre-feu débute à 21h au lieu de 19h. 

C'est la deuxième phase du déconfinement dont le calendrier a été annoncé fin avril par le président de la République fin avril. Un moment attendu avec impatience partout en France. Il y a bien sûr une jauge à respecter pour éviter toute reprise de l'épidémie de Covid-19.

Contaminations toujours en baisse

La circulation du virus continue de ralentir en Normandie comme dans le reste du pays.  La région est passée en dessous du seuil symbolique des 200 cas pour 100 000 habitants. Le taux d’incidence est désormais de 158 cas contre 201 il y a une semaine. 

C’est dans le département de l’Orne que le nombre de contamination est le plus élevé avec 191 cas pour 100 000 habitants, suivi de la Seine-Maritime (175), de la Manche (153), de l'Eure (141) et du Calvados (135).

Moins d'hospitalisations

En Normandie, la situation est un peu moins tendue dans les hôpitaux. Le nombre de personnes hospitalisées et de patients en réanimation est en baisse depuis quelques semaines. Le taux d’occupation des lits de réanimation est de 75%.  

Selon les chiffres de Santé publique France, 1 267 personnes sont hospitalisées au lundi 17 mai 2021 en Normandie, soit 58 de moins en une semaine. On compte 182 patients en réanimation. Un chiffre stable sur sept jours. Mais il y avait 236 patients en réanimation le 27 avril dernier. C'est le pic depuis le début de l'épidémie il y a un peu plus d'un an. 

Un tiers des Normands ont reçu une première dose de vaccin

En Normandie, plus d'un million de personnes ont reçu une première dose de vaccin, ce qui correspond à un habitant sur trois. Un pourcentage dans la moyenne nationale. Par ailleurs, plus de 523 000 personnes sont complètement vaccinées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess