Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : dans le Loir-et-Cher, Emmanuel Macron appelle à "redoubler d'attention" envers les personnes âgées

Arrivé dans un Ehpad de Bracieux dans le Loir-et-Cher, en début d'après-midi ce mardi, le chef de l'état appelle à "redoubler d'attention" envers les personnes âgées, qui sont "plus fragiles et plus exposées" au Covid-19.

Emmanuel Macron, à Bracieux, dans le Loir-et-Cher, ce mardi
Emmanuel Macron, à Bracieux, dans le Loir-et-Cher, ce mardi © Maxppp - YOAN VALAT

Arrivé mardi vers 14h30 ce mardi à Bracieux, dans le Loir-et-Cher, dans l'Ehpad "La Bonne Eure", Emmanuel Macron a adressé un message aux Français face à l'épidémie de Covid-19, sur son compte Twitter : "Plus fragiles, nos aînés sont davantage exposés au virus. Nous devons collectivement redouble d'attention", a écrit le chef de l'Etat peu après son arrivée.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce déplacement intervient alors que les indicateurs de l'épidémie remontent, notamment pour les plus de 65 ans, à un taux jugé alarmant pas les autorités.  _"Nous ne souhaitons pas, collectivement, isoler à nouveau nos aînés"_, a expliqué le chef de l'état lors d'une allocution à l'issue de sa visite en milieu d'après-midi. Emmanuel Macron plutôt mis l'accent sur le respect des gestes barrières, tout en souhaitant "accompagner les responsables d'établissement pour que des règles soient édictées".

Le chef de l'état a expliqué que les personnes âgées doivent pouvoir "continuer de voir la famille, celles et ceux qu'on aime, de continuer à avoir un minimum d'activité, de continuer à avoir des interactions, parce que c'est aussi cela, la vie". La stratégie d'interdiction des visites dans les Ehpad, mise en place lors de la première vague du Covid-19 au printemps, semble donc avoir fait long feu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess