Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Des Biterrois seraient encore en vie s'ils avaient été vaccinés à temps'' déplore Robert Ménard

-
Par , France Bleu Hérault

Le taux d'incidence de l'épidémie n'a jamais été aussi élevé dans le Biterrois depuis des mois. Le seuil d'alerte maximale a largement été dépassé d’après Robert Ménard qui exige de l'État plus de vaccins. Il souhaite limiter l’accès aux cantines scolaires et demande à sa police plus de sévérité.

Vaccination contre le Covid-19 (illustration)
Vaccination contre le Covid-19 (illustration) © Radio France - Nathalie Col

Alors que le chef de l'État s'apprête à prendre de nouvelles mesures dans les prochaines heures liées au Covid-19, on apprend ce mardi que la situation sanitaire se dégrade fortement dans le Biterrois. Elle est considérée préoccupante par les professionnels de santé. 

Le taux d'incidence est quasiment deux fois plus élevé que la moyenne départementale. Plus de 450 cas pour 100.000 habitants. L'automne dernier, la cote d'alerte maximale était atteinte à partir de 250 cas. Voilà de quoi inquiéter Robert Ménard qui vient de prendre des mesures radicales pour tenter de stopper l'épidémie. 

Le maire de Béziers vient de demander à sa police municipale une plus grande sévérité dés ce mardi soir, contre ceux qui ne respectent pas le couvre-feu à 19h et ceux qui ne portent toujours pas le masque dans la rue. 

"Le Biterrois est en souffrance."

Ce mardi,  65 personnes étaient hospitalisées pour Covid-19,  non seulement à l’hôpital de Béziers et dans les deux cliniques privées. Au plus fort de l'activité depuis un an, il y  a eu jusqu'à une cinquantaine hospitalisations simultanées. La réanimation est saturée précise l’hôpital. L'établissement commence d'ailleurs à déprogrammer des opérations. Le nombre précis sera connu à la fin de la semaine 

Le maire de Béziers demande à l'État d’augmenter le rythme de la vaccination 

Depuis le 18 janvier, 17.000 personnes ont été vaccinées au Zinga Zanga, qui est d'ailleurs le plus grande centre de vaccination héraultais. 

''Le weekend dernier, nous n'avons pas pu vacciner au Zinga Zanca car il n'y avait pas de vaccin. Il n'est pas prévu qu'on vaccine les trois jours du weekend pascal . Ce n'est pas pensable". 

''On a un terrible retard. Chaque fois qu'on a du retard, c'est plus de mort'' dixit Robert Ménard.

"Il y a des gens, si on les avait vaccinés, qui ne seraient pas morts. C'est cela la réalité."

"On dit aux gens, la seule chose qui peut vous sauver, c'est la vaccination et nous n'avons pas les vaccins comme bien d'autres maires. C'est une situation gravissime. Pourtant le 23 mars à Valenciennes, le président Macron demandait de vacciner matin, midi et soir et précisait que la vaccination n'avait ni jour férié, ni week-end".

Entre 2.700 et 3.700 injections sont réalisées chaque semaine à Béziers. À partir du 6 avril, 1.000 doses par jour seront fournies par l'État. "On sera donc à 7.000 vaccinations par semaine. Mais nous pourrions aller jusqu’à 10.000 ! " 

La cantine  uniquement pour les enfants dont les parents travaillent ? 

Pour Robert Ménard il faut aujourd'hui limiter l'accès à la cantine scolaire. Il souhaite que seuls les enfants dont les parents travaillent puissent y avoir accès faute de fermer les écoles. L'élu vient d'en faire la demande au préfet de l'Hérault et à l'Éducation nationale. L'État n'avait pas encore pris sa décision ce mardi soir.

"Est-ce bien raisonnable d'accueillir autant d'enfants dans les cantines ? Est-ce qu'on ne joue pas avec le feu ?"

''Est-ce bien raisonnable d'accueillir autant d'enfants dans les cantines ? Est-ce qu'on ne joue pas avec le feu ?

En attendant les annonces du chef de l'État, Robert Ménard a décidé la  fermeture de la médiathèque André-Malraux et du conservatoire de Béziers ainsi que toutes les piscines de l'agglomération y compris le bassin extérieur Alfred Nakache de Sauvian qui devait accueillir du public dés ce 1er avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess