Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : des centaines de jeunes réunis au parc des Buttes-Chaumont à Paris pour une fête improvisée

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Une fête, en plein air, a eu lieu ce dimanche 25 avril après-midi au parc des Buttes-Chaumont dans le 19e arrondissement de Paris. Elle a réuni des centaines de personnes sans respect des gestes barrières.

Le parc des Buttes-Chaumont dans le 19e arrondissement de Paris.
Le parc des Buttes-Chaumont dans le 19e arrondissement de Paris. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Une fête en plein air, façon discothèque à ciel ouvert, a eu lieu de façon improvisée au parc des Buttes-Chaumont, à Paris, ce dimanche 25 avril, dans l'après-midi. Sur des vidéos, prises par plusieurs journalistes indépendants dont Clément Lanot, on voit des centaines de jeunes, sans masque, danser et chanter, collés les uns aux autres au milieu du parc parisien malgré des règles sanitaires en vigueur : l'obligation de porter le masque, l'interdiction de se rassembler à plus de six personnes à l'extérieur et l'interdiction de consommer de l'alcool dans l'espace public.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il faudra finalement attendre l'approche des 19 heures, heure du couvre-feu, pour que les gardiens des Buttes-Chaumont interviennent à coup de sifflet. Les fêtards ont alors dû quitter le parc. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sur les réseaux sociaux, si certains rappellent que les risques de se contaminer en extérieur sont faibles, la plupart des internautes pointent du doigt l'indécence de cet acte. "Indécent envers le personnel soignant, indécent envers les malades hospitalisés, indécent envers ceux qui sont morts, indécent envers leur famille", a réagi une internaute dénonçant l'irresponsabilité d'une telle fête notamment envers les soignants qui sont en première ligne face à l'épidémie de Covid-19. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Parmi les réactions, celle d'un jeune réanimateur Matthieu Jamme, sur Twitter, a été partagée des milliers de fois. "Voir ça quand tu sors de garde que tu as signé 3 certifs de décès et aussitôt remplis les lits laissés vides", écrit-il, consterné.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cela "m'inspire beaucoup de consternation et beaucoup de tristesse", a déploré de son côté Mounir Mahjoubi, député LREM de Paris et ex-secrétaire d’Etat chargé du numérique, sur franceinfo. "C'est irresponsable (...) ils ont mis en danger tous les gens qui leur sont chers", a-t-il poursuivi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess