Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Bretagne : 11 jours après le nouveau couvre-feu, où en est l'épidémie ?

-
Par , France Bleu Armorique

Alors que les Français attendent de savoir s'ils vont devoir vivre ou non un nouveau confinement, en Bretagne, les chiffres de l'épidémie laissent penser que le couvre-feu imposé à 18h n'a pas permis de freiner suffisamment la circulation du virus.

Service de réanimation dans un hôpital.
Service de réanimation dans un hôpital. © Radio France - Rémi Brancato

"Le couvre-feu ne freine pas suffisamment la circulation du coronavirus" a dit ce mercredi 27 janvier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le gouvernement n'écarte pas la possibilité d'un nouveau confinement. Depuis le 16 janvier, le couvre-feu a été avancé à 18h dans tout le pays.

Une hausse constante des hospitalisations

Il faut en général compter 15 jours avant de faire le bilan d'une mesure sanitaire, mais onze jours après la mise en place de cette nouvelle restriction, les effets sur la circulation du virus ne sont pas probants en Bretagne.

L'objectif principal du gouvernement est d'éviter une saturation des hôpitaux. Le 15 janvier, 568 malades du Covid étaient hospitalisés en Bretagne. Ils étaient 652 au décompte effectué par l'agence régionale de santé ce mercredi 27 janvier. Parmi ces malades, 40 patients sont placés en réanimation. Ils étaient 34 avant la mise en place du  nouveau couvre feu.

Depuis début janvier, la courbe des hospitalisations ne fait que grimper. Il faut ajouter qu'en 48 heures, 18 malades du Covid sont décédés dans les établissements hospitaliers de la région.

Le taux d'incidence augmente toujours

Du côté du taux d'incidence, c'est tout aussi négatif. L'agence régionale de santé annonçait 89 cas pour 100.000 habitants le 15 janvier en Bretagne. Il y en a désormais un peu plus d'une centaine. C'est loin des 200 voire 300 cas pour 100.000 habitants enregistrés dans l'est ou le sud du pays, mais c'est un constat, les chiffres augmentent, surtout en Ille-et-Vilaine.

En Bretagne, tous les indicateurs sont donc en hausse. L'instauration du couvre-feu avant à 18h n'a donc pas permis de faire reculer la circulation du virus, dans le meilleur des cas, cette mesure l'a peut-être ralentie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess