Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Bretagne : 15 jours après la fin des vacances, la hausse des cas est bien là

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Quinze jours après la fin des vacances et des fêtes de Noël, le nombre de cas de Covid-19 continue d'augmenter en Bretagne. La dynamique serait même plus importante dans notre région que dans d'autres régions du pays.

Un patient atteint de la Covid-19 hospitalisé dans un service de réanimation.
Un patient atteint de la Covid-19 hospitalisé dans un service de réanimation. © Radio France - Richard Vivion

Les chiffres étaient attendus. Quinze jours après le jour de l'An et après la fin des vacances, le nombre de contaminations au Covid-19 repart à la hausse en Bretagne. D'après le directeur de l'agence régionale de santé, la dynamique serait même supérieure à celle constatée dans d'autres régions de France. "A ce jour, une personne contaminée en Bretagne contamine un peu plus de 13 personnes autour d'elle alors que la moyenne française est de 12 personnes," assure Stéphane Mulliez.

D'après les derniers chiffres communiqués ce vendredi 15 janvier, la Bretagne a enregistré 1054 nouveaux cas positifs de Covid-19 ces dernières 48 heures. Il y a désormais 89,3 cas de coronavirus recensés pour 100.000 habitants dans la région. Ce taux d'incidence atteint même 135,3 cas pour 100.000 habitants en Ille-et-Vilaine, où il est en très forte hausse. Seuls le Finistère et les Côtes-d'Armor voient ce taux diminuer. Le 21 décembre, au premier jour des vacances on dénombrait 53,8 cas pour 100.000 habitants.

Certains diront que c'est parce que l'on teste plus que l'on trouve plus. Il est vrai que le nombre de tests a augmenté à la rentrée par rapport à la deuxième semaine des vacances, mais le taux de positivité, c'est-à-dire le nombre de cas positifs parmi les personnes testées est lui aussi en progression. Alors que l'agence régionale de santé recensait 2,8% de tests positifs le 21 décembre, ce vendredi 5 janvier ce taux est passé à 4%. 

Treize nouveaux décès en 48 heures

Il faut toutefois souligner que les hôpitaux bretons accueillent moins de patients qu'au début des vacances. 568 personnes occupent actuellement les lits des unités spécialisées dont 34 en réanimation. Ils étaient 591 le 21 décembre mais 50 malades se trouvaient dans les services de réanimation. 

Pas moins de treize nouveaux décès ont été enregistrés dans les hôpitaux de la région ces deux derniers jours, ce qui porte à 791 le nombre de patients morts du Covid-19 en Bretagne. Il faut y ajouter les 197 résident d'Ehpad qui ont succombé à la maladie depuis la fin du mois de février.

Pendant ce temps, la campagne de vaccination se poursuit et elle va passer un nouveau cap lundi prochain avec son ouverture à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans. A ce jour, plus de 17.600 Bretons ont été vaccinés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess