Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 en Bretagne : de plus en plus de classes fermées dans la région

L'épidémie de Covid-19 reprend de la vigueur depuis quelques jours en Bretagne. Alors que le taux d'incidence augmente dans la région, le nombre de classes fermées est en nette augmentation.

Un cours de sport d'une classe de sixième en collège.
Un cours de sport d'une classe de sixième en collège. © Radio France - Alexandre Berthaud

Il y a désormais 17 classes fermées en Bretagne à cause du Covid-19 selon le dernier bilan de la pandémie publié par l'agence régionale de santé ce 18 janvier. Un bilan qui montre aussi une nette accélération de la circulation du virus dans la région.

Huit établissements scolaires dont deux écoles d'Ille-et-Vilaine, une dans le pays de Fougères et une dans la métropole rennaise sont concernés par ces fermetures. Six établissements du second degré sont également impactés par des fermetures de classes (deux dans les Côtes-d'Armor, un dans le Morbihan et quatre en Ille-et-Vilaine).  Le Finistère n'est pour le moment pas concerné.

Trois cas confirmés par classe pour justifier une fermeture

En septembre dernier, pas moins de 80 classes avaient été fermées en Bretagne à cause de cas de Covid-19. A la fin du mois, le ministère de l'éducation avait décidé d'assouplir le protocole sanitaire dans les écoles afin d'éviter de trop nombreuses fermetures. Il faut désormais trois cas confirmés parmi les élèves d'une même classe pour que celle-ci soit fermée.

Selon le ministère de la Santé, le variant anglais, de plus en plus présent en France, serait plus contagieux pour les enfants. Le taux d'incidence est d'ailleurs en augmentation chez les jeunes âges de 16 à 25 ans

Nouveau protocole dans les cantines

Lors de la dernière conférence de presse du gouvernement, Jean-Michel Blanquer a justifié la hausse des contaminations chez les enfants par un effet "vacances". Le protocole sanitaire dans les cantines a donc été revu afin de limiter le brassage entre les classes. Il faudra vérifier son efficacité dans les prochaines semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess