Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 en Dordogne : 46 cas dans un Ehpad à Terrasson

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Un foyer épidémique a été découvert à l'Ehpad La Roche Libère à Terrasson-Lavilledieu. 27 résidents sont positifs au coronavirus et 19 agents. Les visites sont suspendues.

L’EHPAD de la Roche Libère à Terrasson
L’EHPAD de la Roche Libère à Terrasson - Google street view

L'Ehpad de La Roche Libère de Terrasson-Lavilledieu en Dordogne compte plus d'une quarantaine de personnes positives au coronavirus. Selon les résultats des tests obtenus mercredi puis jeudi, 27 des 82 résidents et 19 agents sont atteints par la Covid-19. 

"Des cas asymptotiques au départ"

Au départ le samedi 10 octobre, c'est une aide-soignante qui est testée positive. Trois jours plus tard, on découvre qu'une résidente, hospitalisée pour une autre raison, est atteinte par le virus. Un dépistage généralisé est alors lancé le 15 octobre. Onze résultats reviennent positifs. Une nouvelle campagne est organisée ce mercredi 21 octobre, et au final ce sont 46 cas qui sont identifiés.

Manon Coutier, directriice de l'EHPAD

Les visites sont depuis interdites. Une aile de l'Ehpad accueille tous les malades. "La plus grande majorité des personnes positives sont asymptomatiques ou peu symptomatiques", précise Manon Coutier, la directrice de l'établissement. "Nous avons une résidente qui est sous oxygène." Et pour compenser la suspension des visites, les résidents peuvent échanger avec leur famille via les tablettes numériques utilisées lors du confinement au printemps. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess