Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 en Dordogne : la campagne de vaccination poursuit sa montée en puissance

-
Par , France Bleu Périgord

Création de nouveaux centres, agrandissement de celui de Périgueux, aide pour les plus de 75 ans ne pouvant pas se déplacer, la campagne de vaccination monte progressivement en puissance en Dordogne. On fait le point sur les dernières annonces.

140 personnes vaccinées ce dimanche au centre de Périgueux
140 personnes vaccinées ce dimanche au centre de Périgueux © Radio France - Théo Caubel

La campagne de vaccination s'accélère doucement mais sûrement en Dordogne. Ce dimanche 7 mars, la préfecture, l'hôpital de Périgueux et la délégation départementale de l'Agence régionale de santé ont fait un point d'étape et ont présenté les prochaines évolutions. Une promesse a été faite : celle d'une poursuite de l'accélération de la campagne. À ce jour, un peu plus de 6 % de la population (chiffre du 07/03) a reçu une première dose en Dordogne.

Deux nouveaux centres à partir du 15 mars

Parmi les nouveautés, la possibilité de se faire vacciner le dimanche au centre de Périgueux. 140 personnes ont pu recevoir une injection du vaccin AstraZeneca ce 7 mars. Mais la montée en puissance va réellement se faire sentir à partir du lundi 15 mars. Ce jour-là, la vaccination ne se fera plus au niveau du centre hospitalier à Périgueux mais à la salle de la Filature de l'Isle. L'objectif est de multiplier par trois le nombre d'injections par jour. C'est aussi lundi prochain que deux nouveaux centres vont ouvrir à la maison de santé de Lalinde et de Vélines. Le 15 mars marquera aussi le début de la vaccination par les pharmaciens, infirmiers, et sages-femmes.

Les plus de 75 ans ne pouvant pas se déplacer bientôt pris en charge

Les personnes de plus de 75 ans qui ne peuvent pas se déplacer vont aussi être contactées prochainement. L'idée est de leur proposer un créneau de vaccination avec une possibilité de transport. Les mairies et les communautés de communes ont recensé les personnes concernées. L'idée est de permettre à tous ceux qui le souhaitent de cette tranche d'âge de se faire vacciner. Le début de cette opération est prévu pour le 15 mars. Trois centres de vaccination éphémères vont être créés, en plus de ceux déjà existants, pour l'occasion. Ça sera à la clinique Francheville à Périgueux, à l'Ehpad de la Madelaine à Bergerac et à l’institut John-Bost à la Force.

L’accélération de la campagne de vaccination en Dordogne reste néanmoins liée à la bonne réception des doses prévues. Pour l'instant, les autorités ont une vision à 15 jours du nombre de vaccins attribués à notre département. Cependant, l'Agence régionale de santé s'attend à une multiplication par trois du nombre de doses reçues à partir du mois d'avril. De quoi donner un sacré coup d’accélérateur à la campagne de vaccination en Périgord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess