Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vacances de la Toussaint : faut-il envoyer ses enfants chez leurs grands-parents ?

-
Par , France Bleu Poitou

Le gouvernement ne compte pas limiter les déplacements pour les vacances de la Toussaint a annoncé ce jeudi 8 octobre le ministre de la Santé. A Poitiers, alors que le Covid-19 circule activement, les parents s'interrogent sur le fait d'envoyer ou non leurs enfants chez les grands-parents.

Des enfants se lavant les mains lors de la rentrée à l'école
Des enfants se lavant les mains lors de la rentrée à l'école © Radio France - Pierre Coquelin

Les vacances de la Toussaint pourront se faire en famille !  Le gouvernement n'a pas "pris la décision de limiter la circulation d'une métropole à une autre" pour les vacances qui auront lieu du samedi 17 octobre au lundi 2 novembre 2020. Mais le ministre de la Santé appelle toutefois à "faire extrêmement attention", à porter le masque le plus possible et à garder ses distances. Un message notamment pour les petits-enfants qui vont retrouver leurs grands-parents.

A la sortie de l'école Paul Bert à Poitiers les parents se préparent déjà à ces vacances inédites. Aller voir les grands-parents ou pas ? La question fait débat. 

Nous n'irons pas chez les grands parents - Pierre-Yves

Il ne faut prendre aucun risque selon Pierre-Yves. Pour organiser les vacances de ses deux enfants la décision a été rapidement prise. "Nous n'irons pas chez les grands parents. On va éviter de multiplier les contacts. On reste en contact par téléphone", explique ce papa qui préfère recevoir ses parents chez lui et dit prendre le plus de précautions possible.

On a besoin, à cette époque, de se retrouver un petit peu - Adeline 

Mais pour d'autres parents, il faut absolument privilégier les moments en famille. "Mon fils ira comme d'habitude chez ses grands-parents. On va faire attention mais pas plus que ça. On a besoin, à cette époque, de se retrouver un petit peu", raconte Adeline maman d'un garçon de 9 ans.

Le moral des grands-parents en baisse

Protéger les grands-parents c'est autant protéger le corps que le moral selon Malou. Elle ne va pas changer ses plans pour ces vacances et ses enfants iront comme prévu voir leurs grands-parents. "Je pense que vivre dans la peur ce n'est pas mieux. On risque plus facilement de développer des maladies que si on est dans la joie et la bonne humeur et pour les grands parents c'est important de voir leurs petits enfants" juge cette maman.

C'est une frustration de ne pas les prendre dans mes bras autant que je le voudrais ! - Regine

Des personnes âgées," elles aussi, sont très prudentes, comme Régine quand elle garde ses deux petits-enfants. "J'ai un masque et dès que je retire le masque, je fais très attention à ne pas être trop près. C'est une frustration de ne pas les prendre dans mes bras autant que je le voudrais !" déplore cette grand-mère.

Pour se rassurer et réduire les risques de contaminations, certaines familles iront se faire tester avant de partir plus sereins sur la route des vacances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess