Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : la Fête du chausson aux pommes de Saint-Calais remplacée par une semaine à thème sans animation

-
Par , France Bleu Maine

Le nouveau conseil municipal de Saint-Calais annule la 390e édition de la Fête du chausson aux pommes à cause du protocole sanitaire lié au Covid-19. Elle sera remplacée par une "semaine du chausson aux pommes", sans spectacles ni parade. Une décision très critiquée par l'ancienne équipe municipale.

Certaines boulangeries écoulent jusqu'à trois tonnes de pommes pendant le week-end de la Fête du chausson aux pommes.
Certaines boulangeries écoulent jusqu'à trois tonnes de pommes pendant le week-end de la Fête du chausson aux pommes. - Yohan Pierre

La 390e édition de la Fête du chausson aux pommes de Saint-Calais, prévue le week-end des 5 et 6 septembre 2020, se transforme en semaine sans animation du 31 août au 6 septembre. Ce sera plus un événement commerçant qu'associatif. Les maisons du centre-ville seront décorées, mais il n'y aura pas de parade costumée, de concerts, de spectacles ou de brocante. "Des commerçants proposent de faire des braderies, les restaurateurs souhaitent cuisiner des menus à thème et les boulangers vont toujours faire des chaussons aux pommes", détaille Charline Bordier, en charge de l'événementiel à la mairie de Saint-Calais.

L'ancienne municipalité avait un plan pour éviter l'annulation

Le conseil municipal élu le 26 juin 2020 a décidé d'annuler toute la programmation culturelle pour éviter la contamination au Covid-19. "Si on accueille du public, c'est pour le faire au mieux et ça ne semble pas possible à l'heure actuelle", souligne Charline Bordier. Cette annulation jette une pomme de discorde avec l'ancienne municipalité. En effet, l'ex-adjointe à la culture, Marlène Rioton, a planché pendant deux mois avec son équipe sur un format alternatif qui respecterait le protocole sanitaire imposé par la Préfecture de la Sarthe.

"Au lieu de faire des activités, des animations et des déambulations dans les rues, on avait prévu de réunir les groupes les uns après les autres sur des grands espaces [...] avec des chaises distancées d'un mètre cinquante", explique l'ancienne élue. Par exemple, sur la place de l'Hôtel de Ville, sur le champ de foire ou encore dans le parc de la grenouille. "On pouvait contrôler les personnes, les entrées et les sorties." Le port du masque aurait été obligatoire.

Marlène Rioton pointe un manque de volonté de la nouvelle équipe municipale : "Je pense qu'ils ont été effrayés par les normes imposées par la préfecture, mais c'est comme tout : avec du travail, on y arrive !" Cette ancienne libraire assure s'être tenue à la disposition du nouveau conseil municipal pour les aiguiller sur cette nouvelle forme de Fête du chausson aux pommes. 

Un grand week-end pour les boulangers calaisiens

Ironie du sort, le festival de début septembre célèbre la survie des Calaisiens à une épidémie survenue en 1630. Selon la légende, la châtelaine aurait aidé la population en distribuant de la farine et des pommes. Chaque année, la fête attire 5.000 visiteurs sur deux jours. La boulangerie Le Palais calaisien fait 8% de son chiffre d'affaires pendant ce week-end. "On passe deux tonnes de pommes, on vend à peu près 3.000 chaussons individuels, 450 pour quatre personnes, 250 pour six et 150 pour huit", explique le patron, Nicolas Léon. Certaines écoulent jusqu'à trois tonnes de pommes, selon Marlène Rioton.

Ce sera la troisième fois que la Fête du chausson aux pommes est annulée depuis sa création, souligne un aficionado. La première fois, c'était en 1793 lors de la bataille entre les Vendéens et les révolutionnaires. La seconde, en 1915, au début de la Première Guerre Mondiale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess