Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : la préfecture du Calvados hausse le ton contre les rassemblements festifs musicaux

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

La préfecture du Calvados a décidé d'interdire les rassemblements festifs musicaux comme les rave-parties ou les teknivals, pour lutter contre le sursaut épidémique. Les contrevenants s'exposent désormais à des sanctions.

Les grands rassemblements festifs musicaux sont désormais interdits
Les grands rassemblements festifs musicaux sont désormais interdits © Radio France - Stéphane Milhomme

Alors qu'elle recensait plusieurs tentatives de rassemblements festifs musicaux comme des rave-parties, des teknivals ou des free-parties, la préfecture du Calvados a décidé d'agir. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Elle a interdit, par arrêté, ces rassemblements jusqu'au 31 août. Une mesure vouée à éviter les regroupements sauvages, dépourvus des gestes barrières. Ceci alors que l'épidémie de' Covid-19 connaît un sursaut en France.

En cas d'infraction, le matériel de sonorisation sera saisi et la préfecture précise "qu'un signalement pour mise en danger de la vie d'autrui sera transmis à l'autorité judiciaire afin que soient engagées des poursuites pénales à l'encontre des organisateurs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess