Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : "La situation se dégrade", alerte le préfet de la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Invité de France Bleu Cotentin, Gérard Gavory fait un point sur la circulation du coronavirus dans la Manche : les chiffres sont toujours en dessous de la moyenne nationale, mais ils sont en augmentation constante.

Le préfet de la Manche Gérard Gavory
Le préfet de la Manche Gérard Gavory © Radio France - Pierre Coquelin

"Nous ne sommes pas à l'abris de la propagation du virus", prévient sur France Bleu Cotentin le préfet de la Manche. Gérard Gavory donne les derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19 dans le département : le taux d'incidence atteint lundi 19 octobre les 83 cas pour 100 000 habitants, contre 41 le 9 octobre. Le taux de positivité des tests continue lui aussi son ascension à 7,6%. Ces chiffres reste bien en dessous de la moyenne nationale mais "il faut tout faire pour éviter la propagation", ajoute le préfet. D'autant plus avec l'arrivée des touristes pour la Toussaint. Le masque est désormais obligatoire dans une dizaine de communes supplémentaire. L'arrêté qui rend obligatoire le masque sur les marchés, les vides-greniers et les brocantes a, lui, été renouvelé.

Plus de contrôles

Pour répondre à l'arrivée des touristes, le préfet de la Manche explique avoir renforcé la présence sur le terrain des forces de l'ordre. "Depuis ce week-end, les services de police et de gendarmerie sont plus présents, assure Gérard Gavory. L'objectif, c'est d'informer et de sensibiliser les résidents et les touristes sur la nécessité de porter de manière très rigoureuse le masque et de respecter les gestes barrières." Jusqu'ici, la Manche reste relativement épargnée par le Covid-19, c'est même le dernier département placé en "vulnérabilité modérée" sur la carte de Santé publique France. Mais le préfet prévient : si la situation devait se dégrader, il prendrait "des mesures plus restrictives, comme des fermetures anticipées des bars."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess