Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le pass sanitaire devient obligatoire ce jeudi 30 septembre dès 12 ans et deux mois

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

À partir de ce jeudi, les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois doivent être munis du pass sanitaire pour prendre le train, aller au cinéma ou à la piscine. Les sorties scolaires sont aussi concernées.

Vaccination des adolescents à Prades (Pyrénées-Orientales) le 3 septembre 2021.
Vaccination des adolescents à Prades (Pyrénées-Orientales) le 3 septembre 2021. © AFP - Jc Milhet / Hans Lucas

C'est une nouvelle étape dans les mesures anti Covid-19. À compter de ce 30 septembre, les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois doivent être munis du pass sanitaire pour accéder à un certain nombre de lieux et d'événements, comme leurs aînés. Initialement prévue le 30 août, l'entrée en vigueur du pass pour les plus jeunes avait été reportée au 30 septembre après un vote des députés en juillet.

À partir de quel âge le pass sanitaire est-il requis ?

Le pass sanitaire est obligatoire pour les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois. À l'origine, tous les 12-17 ans étaient concernés. Mais pour éviter de pénaliser les enfants qui ont fêté ou fêteront leurs 12 ans un peu avant ou après le 30 septembre, et permettre à tous d'être vaccinés à temps, le gouvernement a décidé de repousser de deux mois l'âge d'entrée en vigueur du pass.

Comment le récupérer ?

Comme les adultes, les jeunes mineurs doivent donc être munis du QR code attestant d'une vaccination complète, d'un test négatif de moins de 72h ou d'un certificat de rétablissement du Covid-19 datant d'au moins 11 jours et de moins de six mois. Dimanche, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que le gouvernement souhaitait maintenir la gratuité des tests pour les mineurs. Ces tests seront déremboursés au 15 octobre, sauf motif médical. 

Depuis le 20 juillet 2021, les parents des mineurs ayant terminé leur cycle de vaccination peuvent télécharger l'attestation de leur enfant sur le téléservice de l'Assurance maladie en se connectant via France Connect. Par ailleurs, n'importe quel professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmier) peut retrouver une attestation de vaccination et l'imprimer sur demande.

Un certificat médical attestant d'une contre-indication médicale à la vaccination peut être présenté à la place de ces trois documents. 

Dans quels lieux est-il obligatoire ?

Comme les adultes, les jeunes mineurs doivent présenter le pass sanitaire pour aller au cinéma, au théâtre, au musée, dans les salles de sports ou dans un stade, à la piscine, au restaurant, dans les cafés, pour prendre un train (TGV et Intercités)

Est-il requis à l'école et pour les sorties scolaires ?

L'accès aux établissements scolaires n'est pas conditionné à la présentation du pass sanitaire.

Le QR code n'est pas non plus nécessaire dans le cadre d'une sortie scolaire où seuls les élèves circulent. En revanche, il est obligatoire pour les sorties scolaires dans les lieux où les élèves sont mélangés au grand public. 

Jusqu'à quand le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

Avec la décrue de l'épidémie, les contraintes pesant sur les Français devraient être progressivement desserrées. L'obligation du port du masque à l'école primaire sera ainsi levée à partir du 4 octobre dans les départements les moins touchés par l'épidémie de Covid-19. Mais le pass sanitaire est pour l'instant maintenu partout en France. Un projet de loi pour le proroger au-delà du 15 novembre est d'ailleurs en cours d'élaboration.

70% des 12-17 ans ont reçu au moins une dose

Selon les dernières données disponibles, au 28 septembre, plus de six ados de 12 à 17 ans sur dix étaient complètement vaccinés (soit 64,12%), et plus sept sur dix avaient eu au moins une dose (soit 72,27%). Restent à ce jour quelque 1,4 million de jeunes non vaccinés.

À la rentrée, le gouvernement a lancé une campagne de vaccination dans les établissements scolaires mais elle n'a pour l'heure que des effets marginaux. Moins de 30.000 doses ont été injectées dans ce cadre, selon des chiffres donnés mardi par le ministère de la Santé.  "Il y a parfois quelques (...) difficultés dans le recueil de l'adhésion des familles", a admis le ministère lors d'une conférence de presse. 

Des centres de vaccination ont été installés dans certains établissements, mais les élèves y sont vaccinés sur la base du volontariat. De 12 à 15 ans, l'accord d'un seul des deux parents, ou des responsables légaux suffit. Les mineurs de plus de 16 ans peuvent, eux, décider de se faire vacciner, sans autorisation parentale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess