Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le préfet du Loiret annonce la fermeture des bars à 22 heures à partir de ce lundi à Orléans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Orléans

Le préfet du Loiret tient une conférence de presse ce vendredi pour annoncer des mesures de restrictions supplémentaires, en raison de l'aggravation de la situation sanitaire face au Covid-19. Dès lundi, les bars de la métropole d'Orléans devront être fermés à partir de 22h le soir.

Conférence de presse du préfet du Loiret Pierre Pouëssel, avec le directeur de cabinet Xavier Marotel (à droite)
Conférence de presse du préfet du Loiret Pierre Pouëssel, avec le directeur de cabinet Xavier Marotel (à droite) © Radio France - Patricia Pourrez

Le préfet du Loiret, tient une conférence de presse ce lundi en fin d'après-midi à la préfecture. Pierre Pouëssel annonce des mesures plus restrictives pour faire face à la circulation de plus en plus active du virus du Covid-19, après avoir qualifié jeudi, la situation dans la métropole d'Orléans d'alarmante.

Bars fermés à 22h à Orléans à partir de lundi

Principale mesure annoncée par le préfet, et valable pour quinze jours : les bars de l'agglomération d'Orléans devront fermer à 22 heures à partir de lundi 19 octobre. Les restaurants restent ouverts, mais ne pourront pas servir d'alcool après 22 heures, afin de ne pas "se transformer en bars", et pas plus de six personnes à la même table.  La vente d'alcool à emporter sera interdite, et les buvettes lors des événements sportifs devront être fermées.

A partir de ce samedi, les rassemblements de plus de six personnes sont interdits dans le Loiret, indique le préfet (un décret va être publié dans la nuit), sauf s'il s'agit de manifestations déclarées, de marchés ou devant des établissements scolaires.

Restrictions sur le sport amateur

Le sport en lieu clos sera limité dans le Loiret à partir de lundi pour les adultes, indique le préfet : la pratique du sport amateur collectif des adultes est interdite. Mais les piscines et les salles de sport restent ouvertes (notamment pour les mineurs), précise le préfet. On attend des précisions à ce sujet. Les salles de fitness restent ouvertes.

Concernant les rencontres sportives des clubs professionnels, comme l'US Orléans Loiret Football, l'Orléans loiret Basket ou les handballeuses de Fleury, le préfet précise qu'on en reste "à la règle d'un siège sur deux entre deux groupes de spectateurs", il n'y a pas de jauge plus réduite qu'avant. Seul changement : pas de groupes de plus de six personnes au stade de la Source ou au palais des sports d'Orléans.

L'université vers plus de distanciel

L'université d'Orléans (20000 étudiants) va passer en enseignement hybride, la semaine prochaine, indique le préfet du Loiret, ce qui signifie qu'une parie des enseignements e feront désormais en distanciel.

Il faut savoir que les classifications "zone d'alerte", "zone d'alerte renforcée" ou "zone d'alerte maximale" n'existent plus. Il n'y a que deux types de départements désormais, indique M. Pouëssel : ceux en "urgence sanitaire simple", comme le Loiret, et ceux en "urgence sanitaire couvre-feu" (comme en région parisienne).

Les patrons de bars sous le choc

L'Umih Loiret (union des métiers de l'industrie de l'hôtellerie) a été informée de cette décision, lors d'une réunion avec le préfet en début d'après-midi. C'est un nouveau coup dur pour les cafetiers-restaurateurs, estime Xavier Dion. Le patron de l'Antidote, un bar situé rue de l'Empereur à Orléans, envisage de fermer la semaine prochaine tout simplement : "ça fait une semaine que je ne dors pas, et que je me pose la question d'ouvrir ou pas. Car mon établissement ouvre de 18h à 1h du  matin : est-ce que ça vaut le coup de faire venir mes salariés uniquement pour quatre heures ? Est-ce que je ne dois pas plutôt les mettre en chômage partiel ?"

Bar l'Antidote, à Orléans
Bar l'Antidote, à Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

" Je pense que la fermeture va s'imposer. Déjà, on travaille moins depuis plusieurs semaines, les gens vont devoir choisir entre aller au cinéma, aller au restaurant, ou prendre un apéro, on va tous y perdre."

Taux d'incidence en hausse

Le préfet explique que la situation sanitaire se dégrade. Selon le dernier bulletin publié aujourd'hui par l'agence régionale de santé ce vendredi, dans le Loiret, le taux d'incidence s'élève à 141 cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité de 10%. Mais dans la métropole d'Orléans, le taux d'incidence est encore plus élevé : 193 pour 100.000.

On compte 22 personnes en réanimation ou soins critiques à l'hôpital, c'est huit de plus que la semaine dernière, et précisément seize patients Covid en réanimation au CHR d'Orléans.

Montargis annule son marché de Noël

De son côté, la ville de Montargis annonce d'ores et déjà qu'elle annule plusieurs événements à venir, notamment son marché de Noël qui devait avoir lieu boulevard des Belles Manières. Le maire Benoît Digeon précise néanmoins que le CHAM (centre hospitalier de l'agglomération de Montargis) a actuellement  zéro patient en réanimation, et six personnes hospitalisées en raison du Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess