Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 : le sénateur de la Haute-Savoie Loïc Hervé propose un autoconfinement "des personnes vulnérables"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Et si les personnes fragiles s'autoconfinaient ? À l'heure où la menace d'un confinement généralisé se rapproche, Loïc Hervé, sénateur de la Haute-Savoie, propose que les retraités, les diabétiques ou les personnes en surpoids se reconfinent elles-mêmes pour éviter d'attraper le Covid-19.

Les plus de 65 ans sont invités à "s'autoconfiner".
Les plus de 65 ans sont invités à "s'autoconfiner". © Radio France - Alexandre Marchi.

Faut-il confiner les retraités et personnes à risques pour éviter qu'elles ne soient contaminées par le coronavirus ? Alors que la possibilité d'un reconfinement généralisé est évoquée, Loïc Hervé, sénateur de la Haute-Savoie a écrit ce lundi au président Emmanuel Macron et publié un texte sur sa page Facebook. Sa proposition : que les personnes les plus vulnérables s'autoconfinent d'elles-mêmes en attendant que la situation sanitaire s'améliore.

"C'est ridicule !" juge une retraitée

L'idée, c'est d'encourager les personnes âgées, en surpoids ou diabétiques à rester chez elles, en laissant les enfants aller à l'école et les actifs au travail. "C'est ridicule", tacle Marie-Thérèse, 80 ans. "Si j'étais grabataire oui, mais là non ... alors qu'ils nous foutent la paix !"

Chez les plus jeunes, la proposition fait réfléchir. "Pourquoi pas" confie Martine, dont la maman a 80 ans. "Après l'autre problème, c'est la solitude", explique cette Savoyarde de 57 ans. "Moi ma mère a pris 10 ans d'un coup après le premier confinement."

Un reconfinement généralisé coûterait "des milliards"

Loïc Hervé comprend les critiques, mais assume. Selon le sénateur de Haute-Savoie, ça vaut mieux qu'un reconfinement, qui serait catastrophique pour l'économie française. "Ça va coûter des milliards de reconfiner, on l'a déjà fait cette année et on ne peut pas se permettre de le refaire. Je sais que c'est difficile à entendre pour les personnes concernées, mais statistiquement ce sont celles qui développent les formes les plus graves de la maladie", se justifie Loïc Hervé. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Les actifs eux, doivent continuer à aller travailler. Sauver l'économie, ça concerne aussi les retraités, puisque ce sont les actifs qui payent les retraites. Ce sont les actifs qui aujourd'hui font tourner la machine économique du pays", poursuit le sénateur. Il propose en contrepartie que la solidarité s'organise pour aider ces personnes qui choisiraient de s'autoconfiner. Par exemple, faire les courses ou s'assurer que tout va bien, comme en mars dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess