Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les maires franciliens veulent participer à la campagne de vaccination

-
Par , France Bleu Paris

Alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 se déploie en France, de nombreux élus franciliens regrettent de ne pas y être associés. Et beaucoup proposent d'ouvrir des centres sur leur territoire.

La ville de Bonneuil-sur-Marne réclame de pouvoir ouvrir un centre de vaccination pour ses habitants
La ville de Bonneuil-sur-Marne réclame de pouvoir ouvrir un centre de vaccination pour ses habitants © Radio France - Faustine Calmel

"Pour les masques, nous, collectivités territoriales, étions au rendez-vous. Nous l'étions aussi pour le dépistage. Nous voulons l'être pour la vaccination. Il est temps que le gouvernement nous fasse confiance". C'est un peu agacé par la situation que le maire par intérim et premier adjoint de Bonneuil-sur-Marne dans le Val-de-Marne, Denis Öztorun, défend son projet de centre de vaccination. 

"Tout est prêt, nous avons le gymnase, les plans de circulation, le planning des douze agents municipaux nécessaires pour garantir la sécurité et la propreté des lieux. Si le gouvernement ne nous fournit pas de super-congélateur, je suis en contact avec une entreprise du Rhône, nous pouvons même en acheter un!".

Un enjeu aussi local

Pour l'élu, c'est vraiment du ressort des édiles locaux de se saisir du dossier, et notamment dans les communes dites populaires comme la sienne. A Bonneuil-sur-Marne 22% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté et nombreux sont ceux qui ont des comorbidités.

"Ils sont donc plus concernés et plus en danger", poursuit Denis Öztorun, "et en plus beaucoup d'entre eux sont ceux que l'on appelle les premiers de corvée, devenus les premiers de cordée. Des aides-soignants, brancardiers qui travaillent dans les hôpitaux de Créteil, des éboueurs, des caissières, autant d'employés indispensables à la Nation, mais aussi les plus en première ligne face au Covid-19".

Des communes en demande dans tous les départements

Bonneuil-sur-Marne n'est pas la seule à se montrer volontaire pour accueillir un centre de vaccination. Le maire d'Alfortville, également dans le Val-de-Marne, espère ouvrir un centre dès ce vendredi. A Poissy dans les Yvelines, Karl Olive compte lui aussi pouvoir proposer aux soignants de sa ville "d'ici la fin de la semaine".

Tous ces élus déplorent de n'avoir pas été associés plus en amont au processus de vaccination.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess