Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les Pères Noël professionnels, durement frappés par la crise

-
Par , France Bleu Paris

C'est le blues des Père Noel ! On avait l'habitude de les croiser, avant les fêtes dans les centres commerciaux ou sur les marchés de Noel. En raison de la crise, la plupart des contrats auprès des boites d'événementiel spécialisées sont annulés.

Les Pères Noël professionnels sont durement touchés par la crise économique et sanitaire. (Illustration).
Les Pères Noël professionnels sont durement touchés par la crise économique et sanitaire. (Illustration). © Radio France - Benjamin Illy

Ils ont disparu, ou presque, des marchés de Noël, des fêtes du CE et des centre commerciaux  : les Pères Noël ont le blues ! Ceux qui apparaissaient dès le début décembre les années précédentes, se retrouvent bien souvent au chômage technique, en raison de la crise sanitaire. 

"Sept à huit fois sur dix, quand on vend un spectacle ou des animations, c'est avec une prestation de Père Noël", explique à France Bleu Paris  Bastien Durand, directeur de production chez ASM Production. Dans cette petite boite d'événementiel, basée à Maison-Alfort, dans le Val de Marne et spécialisée dans les festivités de Noel, les fêtes de fin d'année sont d'ordinaire l'occasion de réaliser jusqu'à 90% du chiffre d'affaires annuel

Avec les annulations qui se succèdent, cela sera une année blanche, ou presque. "Cette année, tous les artistes qui viennent travailler avec nous habituellement nous ont contacté. On a du faire à tous la même réponse, on aura pas de travail à leur fournir cette année, car la crise étant ce qu'elle est, on n'a pas de commandes." 

Les costumes remisés jusqu'à l'année prochaine

Habituellement, sur les dernières semaines avant Noël, ce sont entre 120 et 180 prestations qui sont vendues, le plus souvent aux comités d'entreprise, mais aussi pour des animations dans les centres commerciaux. "Tous nos costumes qui sortent assez fréquemment généralement sont remisés pour l'année, en espérant qu'ils puissent ressortir l'année prochaine", poursuit Bastien Durand, qui n'a pour seules activités aujourd'hui que le tri dans les bureaux et le rangement.

On a la chance d'avoir une trésorerie relativement saine et solide qui nous permet de faire face, mais combien de temps ? C'est la grande inconnue.  - Bastien Durand

"Malgré les aides qui nous sont fournies, on ne sait pas ce que cela va donner dans les mois à venir", conclut Bastien Durand. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess