Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : les rendez-vous de vaccination pris d'assaut en Ile-de-France

-
Par , France Bleu Paris

La vaccination a commencé il y a un mois et c'est peu dire qu'elle rencontre un grand succès. Il est aujourd'hui quasiment impossible de prendre rendez-vous pour une première injection dans le mois qui vient.

Les centres de vaccination affichent complet en Ile-de-France, comme ici à Poissy dans les Yvelines
Les centres de vaccination affichent complet en Ile-de-France, comme ici à Poissy dans les Yvelines © Radio France - Faustine Calmel

Pour tous les centres de vaccination franciliens le message du site Doctolib.fr est le même. "En raison d'une forte demande, il n'y a plus de disponibilité, réessayez dans quelques jours".  Et c'est pareil sur les autres plateformes de prise de rendez-vous agréées par le gouvernement, Keldoc et Maiia.

Prochain rendez-vous dans un mois... ou en avril

Sur le terrain chaque centre gère ses plannings comme il peut. A Melun en Seine-et-Marne tout est réservé pour le mois qui vient et "nous ouvrons les créneaux au fur et à mesure des doses confirmées, en fonction de ce que nous allons vraiment recevoir", précise le responsable du centre, le docteur Nicolas Briole.

A Bonneuil-sur-Marne où le centre est ouvert depuis dix jours avec une centaine de rendez-vous quotidiens, c'est plein jusqu'en mars assure le maire, Denis Öztorun, "et pourtant nous réalisons une centaine d'injections par jour".

Des annulations, sans explication

Et puis il peut aussi y avoir la mauvaise surprise d'une annulation impromptue. C'est ce qui est arrivé à Jean, 97 ans et habitant de la Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines : "ma fille qui est médecin s'est occupée de me prendre un rendez-vous à Garches. J'ai bien reçu un message de confirmation sur l'ordinateur, mais trois jours plus tard nouveau message, cette fois pour me dire que mon rendez-vous était annulé. A mon avis c'est qu'ils n'ont pas assez de vaccins" avance le nonagénaire.

Et même s'il ne s'inquiète pas, "à mon âge, franchement, je ne crains plus rien", il s'étonne de ne pas se voir proposer un autre créneau.

Une difficile accélération de la cadence

A ce jour selon les données de la Direction générale de la santé et le site Covidtracker 177.058 doses de vaccins ont été injectées à des Franciliens. Cela représente 1,45% de la population et c'est le taux le plus faible de France métropolitaine.

Pour l'heure, si l'on se fie aux données de la Direction générale de la Santé, il n'y a pas de pénurie. 214.000 doses du vaccin Pfizer, le seul pour l'instant administré en Ile-de-France, ont été livrées et les stocks sont régulièrement réapprovisionnés.

Mais si l'on continue au rythme actuel, il faudra attendre le printemps 2024 pour que l'ensemble de la population adulte soit vaccinée. Une accélération est évidemment prévue, mais il faut obtenir plus de doses et ouvrir des centres supplémentaires. On en compte aujourd'hui 116 en Ile-de-France, répartis dans les huit départements de la région. Faute de doses supplémentaires certains, comme à Bagneux dans les Hauts-de-Seine, n'ont pas pu ouvrir cette semaine.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess