Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Covid-19 - Masque à l’école, pass sanitaire : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement

-
Par , France Bleu

L'obligation du port du masque dans les écoles primaires sera levée à partir du 4 octobre dans les départements où le taux d'incidence du Covid sera inférieur à 50 pour 100.000 habitants, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement. "Pour l'instant", le pass sanitaire est maintenu partout.

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, le 22 septembre 2021.
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, le 22 septembre 2021. © AFP - Thomas SAMSON

L'obligation du port du masque dans les écoles primaires sera levée à partir du 4 octobre dans les départements où le taux d'incidence du Covid sera inférieur à 50 pour 100.000 habitants, a annoncé ce mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres précédé d'un Conseil de défense sanitaire. "Les jauges qui s'appliquent dans certains établissements recevant du public seront levées dans ces mêmes départements", a-t-il ajouté, en affirmant que "le port du masque, notamment pour les plus jeunes enfants, est loin d'être anodin".

Le pass sanitaire maintenu partout "pour l'instant" 

La décrue de l'épidémie se "confirme jour après jour", a aussi réaffirmé le porte-parole du gouvernement. "La nette amélioration de la situation sanitaire se poursuit. En une semaine, le nombre de cas quotidiens détectés a diminué de 30%, et le nombre de patients hospitalisés de 11%", a détaillé Gabriel Attal.

Mais pour l'instant, le pass sanitaire est maintenu dans tous les départements français. "Le pass sanitaire s'est confirmé comme étant un outil très efficace pour maintenir ouverts des lieux qui auraient dû être refermés si le pass sanitaire n'avait pas existé (...) À ce stade, il n'y a pas de décision d'adapter le pass sanitaire qui continue à s'appliquer dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui", a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess