Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : Paris a (presque) tous les indicateurs pour passer au rouge écarlate

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après Marseille et la Guadeloupe en zone d'alerte maximale au Covid-19, est-ce bientôt au tour de Paris ? La pression s'accentue sur la capitale, qui, en théorie, peut passer en rouge écarlate à tout moment. Les derniers indicateurs sont mauvais.

Paris est sous la menace. La ville pourrait basculer en zone d'alerte maximale au coronavirus.
Paris est sous la menace. La ville pourrait basculer en zone d'alerte maximale au coronavirus. © Maxppp - Luc Nobout

Les autorités s'appuient sur trois critères pour faire passer une zone en rouge écarlate et décider de mesures plus restrictives encore. Un taux d'incidence - le nombre de cas positifs pour 100.000 habitants - supérieur à 250 sur les sept derniers jours, un taux d'incidence supérieur à 100 pour les plus des 60 ans, et au moins 30% de lits en réanimation par des patients atteints du coronavirus.

Paris coche quasiment toutes les cases, depuis ce mardi 29 septembre, assure l'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Ile-de-France à France Bleu Paris. Le taux d'incidence est de 257 et il est supérieur à 100 chez les plus de 60 ans. 

Le seul seuil qui n'est pas atteint, c'est le taux de patients atteints du Covid hospitalisés en réanimation. Il est un peu moins de 30% mais c'est à remettre dans le contexte, parce que lorsque un hôpital est plein, les malades sont dirigés vers d'autres sites de la région pour éviter de déprogrammer des opérations. Et le nombre de patients en réanimation en Île-de-France, lui, ne cesse d'augmenter, ils sont 19 de plus que la veille.

Vers une fermeture totale des bars et restaurants ?

La capitale peut donc être placée à tout moment en zone d'alerte maximale au coronavirus. Car les voyants sont au verts pour passer au rouge écarlate. C'est le gouvernement qui prend la décision, sur la base de ces indicateurs, et en concertation avec la mairie, le préfet de police et les autorités régionales de santé. "Les discussions sont quotidiennes, nous assurent l'ARS. Et le consensus ne sera pas difficile à trouver".

Il faut comprendre, entre les lignes, que ce n'est qu'une question de temps pour que Paris rejoigne la métropole marseillaise et la Guadeloupe. Après la fermeture des bars après 22h, lundi soir, c'est une fermeture totale qui pourrait donc être prononcée et qui concernerait aussi les restaurants. De manière générale, tous les établissements recevant du public peuvent être amenés à fermer, sauf s'ils présentent un protocole sanitaire strict.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess