Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Paris envisage de créer un comité scientifique local

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après Marseille, Paris envisage de se doter d'un comité scientifique local "pour avoir des outils de gestion locaux", indique ce mardi sur France Bleu Paris, Olivia Polski, adjointe à la mairie de Paris. "Il faut qu'on travaille avec l'ARS et l'APHP".

Au 5 octobre 2020, 37% des lits de réanimation en Ile-de-France sont occupés par des patients Covid.
Au 5 octobre 2020, 37% des lits de réanimation en Ile-de-France sont occupés par des patients Covid. © Maxppp - Alexis Sciard

Alors que de nouvelles restrictions entrent en vigueur pour quinze jours à partir de ce mardi à Paris et en petite couronne pour tenter de freiner l'épidémie de coronavirus, la mairie de Paris souhaite avoir des indicateurs plus précis concernant son territoire. Interrogée sur la création possible d'un comité scientifique local, Olivia Polski, adjointe à la mairie de Paris, répond sur France Bleu Paris que cela "fait partie des choses qu'on évoque pour avoir des outils de gestion locaux." A Marseille, le conseil municipal a validé ce lundi la proposition de créer un conseil scientifique local.

Sans donner plus de précisions sur l'état d'avancée de ce projet, pour l'instant en réflexion, Olivia Polski précise : "il faut qu'on travaille avec l'ARS, l'APHP".  

"On ne peut pas avoir tous les quinze jours des couperets qui tombent comme ça, il faut pouvoir construire avec des indicateurs précis qui nous permettent de vivre avec cette épidémie le plus possible", explique Olivia Polski.

Paris demande à l'Etat de s'engager sur la question des loyers

Avec les nouvelles mesures de restrictions qui frappent de plein fouet certains secteurs comme la restauration, le tourisme, l’événementiel particulièrement touchés, la mairie de Paris réclame "des nouvelles mesures d'aides par l'Etat, au-delà du chômage partiel". Selon Oliva Polski, adjointe ne charge du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et indépendantes, "l'état doit s'engager que la question des loyers"

De son côté, la mairie de Paris rappelle avoir déjà gelé les loyers des bailleurs sociaux pour six mois et les droits de terrasses sont gelés jusqu'en juin 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess