Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid 19 : razzia sur les masques chirurgicaux, les grandes surfaces d'Albi s’organisent

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis ce lundi 4 mai, les grandes surfaces proposent à la vente des masques chirurgicaux. Les consommateurs se sont rués dessus. Certains mêmes ont fait le tour de tous les magasins de l’Albigeois pour en trouver.

A Leclerc, les masques sont vendus par 10 dans des barquettes de viande.
A Leclerc, les masques sont vendus par 10 dans des barquettes de viande. © Radio France - SM

Dans le plus gros centre commercial de l'agglomération albigeoise, les Portes d’Albi, l’affluence semble plus forte que lors des autres lundis de confinement. Clairement, beaucoup viennent pour les masques et uniquement pour les masques. Des paquets de 10, emballés dans des barquettes de viande sont en vente aux caisses. 

Il y aura des masques pour tout le monde promettent des affiches à l'entrée de Leclerc.
Il y aura des masques pour tout le monde promettent des affiches à l'entrée de Leclerc. © Radio France - SM

De grandes affiches sur portes du Leclerc sont censés rassurer."Pas de panique nous serons approvisionnés tout au long des mois de mai et de juin". Et pourtant, tout  le monde ou presque repart avec son paquet de 10 masques à 5 euros. L’enseigne de Michel Edouard Leclerc (qui s’est battu pour pouvoir vendre les masques) ne communique en tout cas pas sur le nombre de pièces vendues dans la journée (sur un post Facebook, le patron emblématique de la marque précise que pour préparer le 11 mai la centaine de magasins qui a déjà reçu les masques commencera à en vendre en petite quantité ; environ 2 millions ; entre les 4 et le 9 mai).

Mieux vaut tard que jamais

Rien qu'à Albi, des milliers de masques doivent être partis. Car certains, comme à Noël, font le tour des magasins. Lui qui habite le Carmausin, est allé à Super U, Leclerc, Carrefour et il a aussi tenté sa chance à Intermarché. Le but : en avoir le plus possible pour être tranquille. 

Des consommateurs qui disent tous qu’ils sont soulagés d’enfin pouvoir avoir des masques. "Pour reprendre le travail le 11 mai, c’était obligatoire", dit un jeune homme. Sandrine ajoute : "Il était temps. On a bricolé un masque en tissu. Mais on va se sentir protégés avec ça". Et elle montre la boîte de 50 masques achetée à Intermarché au prix (coûtant) de 29 euros. 

Réservés aux clients fidèles 

La chaîne Intermarché a en effet choisi une autre manière de vendre ses masques. Ils seront dans un premier temps réservés aux clients avec la carte de fidélité qui avaient renseigné leur mail. Ça permet de bien réguler la demande. 

Frédéric Perronnet est le patron de l’Intermarché du Séquestre, près d’Albi, une moyenne surface. Hier, en quelques heures il a vu défiler 550 clients venus retirer des boîtes de 50 masques à 29 euros. Et tout s’est plutôt bien passé. Il a notamment dédié une caisse pour la vente des boîtes. Et selon le propriétaire du magasin il pourra vendre 2500 boites dans les jours à venir. 3500 peut-être pendant les premières semaines. Et ça, seule la grande distribution peut le faire, dit Frédéric Perronnet. "Ça fait deux mois que nos équipes travaillent sur cette procédure. S’il avait fallu distribuer 550 boîtes de masques dans une pharmacie ce matin, ça aurait été compliqué.  Nous, la grande distribution, on est habitué à gérer des flux importants." 

Les grands magasins qui estiment que la demande sera très forte pendant 15 jours au moins. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess