Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un élan de solidarité "énorme, incroyable" pour le CHU de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Cagnotte en ligne, dons, repas préparés par des restaurateurs...depuis plus d'une semaine, le CHU de Bordeaux est au coeur d'un élan de solidarité "intense." Particuliers comme entreprises veulent participer à la lutte contre l'épidémie.

L'hôpital Pellegrin, le principal site du CHU de Bordeaux.
L'hôpital Pellegrin, le principal site du CHU de Bordeaux. © Radio France - Yves Maugue

"Je ne pensais pas que l'élan de solidarité serait aussi intense" admet Frédérique Albertoni, directrice du mécénat au CHU de Bordeaux. Tous les jours, elle voit grimper la cagnotte Leetchi lancée en ligne par des bénévoles avec l'aval de l'hôpital bordelais. Ce dimanche, elle dépassait les 145.000 euros. "Mais il y a aussi les dons proposés directement au CHU de Bordeaux (...) ces dons avoisinent les 200.000 euros" ajoute Frédérique Albertoni.

On va pouvoir répondre aux besoins des unités.

Le CHU de Bordeaux sait déjà où investir cet argent. Acheter 70 respirateurs, matériel indispensable pour accueillir les malades du coronavirus souffrant de difficultés respiratoires. "Un seul c'est 25.000 euros. Mais il n'y a pas que les respirateurs" poursuit Frédérique Albertoni. "On pourrait citer plein de petits équipements qui ne font pas partie du plan de charge de 2020. Grâce à cette solidarité, on va pouvoir répondre aux besoins des unités."

C'est énorme, incroyable !

Mais la solidarité ne s'exprime pas que par les dons financiers. Les initiatives se multiplient, émanant de particuliers comme d'entreprises. "C'est énorme, incroyable ! Des gens qui proposent leur appartement pour nos professionnels, leur véhicule pour les transporter, des restaurateurs qui proposent 400, 600 repas par jour !

Une enseigne a même livré théière, cafetière et café "par kilos" au CHU, dont le personnel, des ressources humaines aux soignants en passant par la logistique, est "très touché par cet élan. Il faut garder cette solidarité sur les semaines à venir, on en aura besoin, ils en auront besoin."

Cagnotte en ligne : un succès qui dépasse les attentes

La cagnotte en ligne a été lancée par une équipe de bénévoles, dont Claire, qui gère la page. Si elle est impressionnée par le nombre de dons, elle l'est aussi par les centaines de messages laissés par les participants. "Il y en a plus de 700, la plupart des gens envoient un message extraordinaire de soutien aux soignants et remercient d'avoir ouvert cette cagnotte qui leur permet à eux de participer à cet effort collectif."

Claire : "Un don toutes les deux minutes"

"Cela va de six centimes à plusieurs milliers d'euros, c'est la preuve qu'il y a énormément de gens qui participent, à la hauteur de leurs moyens."  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu