Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : une journée de vaccination à destination des plus démunis dans le Tarn-et-Garonne

Par

Une opération de vaccination s'est déroulée ce jeudi dans le Tarn-et-Garonne à destination des personnes sans abri, demandeurs d'asile ou accueillies dans des centres d'hébergement. L'objectif était de toucher une population vulnérable, parfois éloignée du système de santé.

Une centaine de personnes ont pu recevoir une première dose de vaccin grâce à cette opération Une centaine de personnes ont pu recevoir une première dose de vaccin grâce à cette opération
Une centaine de personnes ont pu recevoir une première dose de vaccin grâce à cette opération © Radio France - Théo Caubel

Ne laisser personne au bord du chemin, c'est l'objectif de l'opération de vaccination menée ce jeudi dans le Tarn-et-Garonne. Elle avait pour but de toucher les personnes sans abri, les demandeurs d'asile ou accueillies dans des centres d'hébergement. Le dispositif avait été mis en place par l'ARS Occitanie en Tarn-et-Garonne, la direction départementale de la protection des populations (DDETSPP) et la caisse primaire d'assurance maladie, en lien avec les structures d'accueil et l'APAS 82 (Association d'Aide et de Soins à Domicile).

Publicité
Logo France Bleu

Une centaine de personnes vaccinées

Une centaine de personnes ont pu recevoir une première dose de vaccin grâce à ce dispositif. 

Pour aller au plus près de ces publics dits vulnérables, quatre sites ont été choisis pour la vaccination. Les injections ont eu lieu au centre Emmaüs de Pompignan, au centre d'accueil des demandeurs d'asile de Monclar de Quercy, à l'association Relience 82 à Montauban et à l'association Escale Confluences à Moissac. Dans chacun de ces sites, une vingtaine de personnes ont pu être vaccinées.

"C'est très bien, explique Ludovic hébergé par l'association Relience. C'était loin pour moi, pour me faire vacciner. Je devais prendre le bus et tout. C'était compliqué. Là, la vaccination se fait chez moi, au centre, je n'allais pas dire non." Pour certains, comme Coralie, c'est surtout l'occasion de pouvoir se faire vacciner. "Je ne voulais pas au début. Je suis antivaccin. Je n'ai jamais eu peur du Covid. Mais avec le pass sanitaire, on ne peut rien faire sans. Donc, comme les centres sont pleins en ce moment, j'en ai profité."

Toucher des publics cibles

Les autorités envisagent déjà une deuxième journée de vaccination vers ces publics précaires. D'autres opérations vers des publics cibles sont prévues, notamment samedi et le 7 août pour le personnel soignant, les fonctionnaires et les agents du service public.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu