Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid : "Il faut un réel effort collectif", appelle Françoise Ballet-Blu, députée LREM Vienne

-
Par , France Bleu Poitou

Après les nouvelles mesures de restrictions annoncées mercredi soir par Emmanuel Macron pour freiner l'épidémie de Covid, la députée LREM de la Vienne Françoise Ballet-Blu, invitée de France Bleu Poitou, fait le point sur les bons comportements à adopter à l'approche des vacances de Toussaint.

Port du masque (illustration)
Port du masque (illustration) © Radio France - Alexandre Blanc

Pour faire face à la deuxième vague de l'épidémie de Covid, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures ce mercredi soir, lors d'une interview en direct à la télévision. Parmi les annonces les plus marquantes : l'instauration d'un couvre-feu nocturne en Ile-de-France et dans huit métropoles.

Pour Françoise Ballet-Blu, députée LREM de la Vienne, il fallait prendre des mesures fortes face à la propagation du virus qui repart à la hausse. "On a un chef de l'État qui prend les mesures nécessaires. Il a été clair et très direct", a-t-elle réagi ce jeudi sur France Bleu Poitou. "Le virus est dangereux pour toutes les couches de la population. Il faut qu'on protège nos soignants, nos anciens"

Être responsable pendant les vacances de Toussaint

L'élue de la majorité a expliqué l'intérêt du couvre-feu, dont certains ne voient pas forcément l'utilité et qui va être un nouveau coup dur pour les bars, les restaurants et le monde du spectacle. "C'est tout simplement pour éviter au maximum les interactions sociales. Et on sait que si on instaure un couvre-feu à partir de 21h, il y aura moins de gens dans les bars, il y aura moins de regroupements à l'extérieur. Je traverse Paris régulièrement, et il y a quelques semaines encore, il y avait des centaines de jeunes sur les pelouses et beaucoup d'interactions. Ces jeunes vont ensuite voir leurs parents, leurs grand-parents, et c'est là qu'il y a danger", raconte la députée.

Je sais qu'on est tous en manque de ces interactions sociales, mais il faut vraiment être sérieux. Le masque, il se porte sur le nez et la bouche

Emmanuel Macron a indiqué que les Français pourront partir pour les vacances de Toussaint, qui démarrent ce vendredi soir. "Le président de la République a choisi la responsabilité des Français. Il demande à la population d'être responsable. Les Français vont pouvoir partir en vacances, mais il faut un réel effort collectif. Il faut poursuivre les gestes barrières même en milieu privé, surtout en présence de personnes fragiles. Il faut être solidaire les uns avec les autres, et faire attention", poursuite l'élue LREM.

Face à certains comportements imprudents, François Ballet-Blu tient à faire une mise au point. "Je vois encore dans des familles, des gens qui ne portent pas le masque, qui s'embrassent... Je sais qu'on est tous en manque de ces interactions sociales, mais il faut vraiment être sérieux. Le masque, il se porte sur le nez et la bouche. On ne s'approche pas trop des autres, surtout des personnes à risque. On se voit quand même, on partage quand même des bons moments, par petits groupes, masqués et pas trop près !", explique l'élue de la majorité.

ÉCOUTEZ : L'interview de Françoise Ballet-Blu, députée LREM de la Vienne, sur France Bleu Poitou

Choix de la station

À venir dansDanssecondess